Selamat Hari Raya 1428H

Publié le par Thulemin

         Oui, depuis samedi, on est en 1428, calendrier musuman. Le mois de Ramadan s'est termine, et tout le monde est retourne voir sa famille pour celebrer le nouvel an. Il y a plusieurs manieres de l'appeler : Lebaran, Hari Raya (Puasa), Idul Fitri (parfois ecrit Aidil Fitri). J'ai lu une nouvelle approche du Ramadan, dans l'avion. Je savais deja que c'etait le mois ou la solidarite, donner l'aumone, etait la plus importante. C'est le mois qui sert a rapprocher les differentes classes sociales, pour que ceux qui ne sont pas dans le besoin comprennent le quotidien de ceux qui n'ont rien. Pour comprendre ce que c'est la faim du matin au soir, et amener chez eux un sentiment de solidarite envers les plus pauvres. Je savais que c'etait un mois de partage qui rassemblait les gens mais je ne l'avais jamais vu sous cet angle...

         Mais apres un mois de privation, Lebaran c'est l'orgie. On rend visite a tous les voisins, a toute la famille, et a chaque fois on doit manger. J'ai visite 3 maisons samedi et j'ai du manger 3 repas. Et c'etait la premiere fois qu'ils recevaient une occidentale alors j'etais le sujet principal de conversation (c'est affreux de voir des gens rire sans comprendre ce qu'ils racontent, quand tu sais qu'ils parlent de toi !). Et du coup, tout le monde me tendait des assiettes, sans arret. Arretez, je peux plus manger ^^; Depuis, j'ai plus faim... J'ai fait un seul repas aujourd'hui et ca m'a suffit !

          C'etait super vendredi soir, aussi. Avec Arif et Iksan, on s'est balades dans Bukittinggi en ecoutant une chanson de Allahuakbar qui m'est reste en tete super longtemps. Et apres on est alles acheter des feux d'artifice sur la place de Jam Gadang. Des vrais, comme ceux de chez nous, qui explosent dans le ciel et crepitent apres, des bleus, rouges, vertes. Ca coute 20.000Rp la fusee, soit 1.5. Et Arif en a achete 11, il s'est ruine mais il se marrait comme un gamin. C'etait magnifique, tous ces feux d'artifice qui partaient dans tous les sens. A chaque fois que l'un des notres explosaient, on se regardait et on explosait de rire. C'etait dangereux, sur la place ce soir-la, mais on se sentait tellement vivants ! C'etait la fin du Ramadhan...

Publié dans Sumatra - Indonésie

Commenter cet article