Un reve cambodgien

Publié le par Thulemin

* Flash-back *

           Quand j'avais environ 14 ans, j'ai fait un drole de reve. J'etais aux alentours de Melun, dans le sud de Paris, au bord d'un lac. Il y avait mon grand-pere paternel et aussi... un Cambodgien. J'avais fait un tour en barque avec lui sur le lac. Et mon grand-pere me demandait "il a l'air sympa ton ami. Mais c'est qui ?" Et j'avais repondu "mais c'est pas un ami, c'est moi." Papy : "comment ca, c'est toi ?". Moi : "ben oui. Je suis lui et il est moi. On est la meme personne. Mais on est pas de la meme epoque."
           Et la, mon reve m'a transporte au Cambodge. En 1917. Je le sais comme on "sait" un truc dans un reve, alors que rien ne l'indique. J'etais le Cambodgien, un garcon d'environ mon age. Mon pere etait en France, les Francais l'avaient envoye la-bas pour combattre les Allemands. Et moi, j'etais l'aine et je devais travailler pour aider ma mere. Alors j'etais un serviteur chez un Francais, les colonisateurs de "mon" pays. C'etait une maison en bois, dans une sorte de "micro-village" qui regroupait des missionnaires et des Francais. Mais la femme de mon maitre ne m'aimait pas du tout, elle me regardait de haut, me meprisait car j'etais juste un cambodgien, et je n'avais aucune valeur. Et un jour, excedee par ma presence, elle m'a pousse dans les escaliers. Et je suis mort.
           La fin du reve, je m'en rappelle moins. J'etais de nouveau "moi", en France, a courir le long d'un chemin de fer. Je cherchais mon moi Cambodgien que j'avais perdu. Et je sentais qu'il etait en danger, quelque part. Mais je me suis reveillee avant de l'avoir trouve. Avec l'impression tres forte que j'avais reve d'une vie anterieure.

* Fin du flash-back *

            Je m'en suis rappele vendredi soir, par hasard, et je l'ai raconte a Chhunny et Sojiara. Ils ont ete super interesse, Chhunny l'a meme pris en note  pour le marquer sur son blog quand il le mettra en ligne. Et du coup, j'ai pu leur poser des questions. Oui, le Cambodge etait sous colonisation Francaise a cette epoque. Oui, des Cambodgiens ont ete envoyes en France pendant la 1ere guerre mondiale (ben mince alors...) et oui, il y avait des missionnaires dans les villages perdus dans la jungle.
           Comme les bouddhistes croient en la reincarnation, je comprend leur interet. Ils m'ont demande si je me rappelait mon nom, mais honnetement j'en ai aucune idee. Ca les a beaucoup fait rire que j'ai ete un gars dans le reve.

          Du coup, ils ont voulu me trouver un prenom cambodgien. C'est tombe Socheata. Ca veut dire "bonne (so) naissance (cheata)", comme pour quelqu'un ne dans une bonne famille sous de bons auspices. Et Chhunny m'a ecrit la phrase pour dire "je m'appelle Socheata" : kngom chmous Socheata. Mais ca se prononce plutot "k(e)nom chmoua sochiata". Et quand je l'ai dit, ils m'ont tous regarde avec de grands yeux. Il parait que j'avais l'accent du pays...

          Je connais donc maintenant 3 phrases en Cambodgien. Et vu leur enthousiasme, je crois que mes lecons sont loin d'etre terminees.... ^^'

Publié dans Thailande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article