En dehors des sentiers battus : au village de Phra Chai

Publié le par Thulemin

            Le Jeudi apres-midi, juste 5min apres le repas, Phra Chai est venu me voir (avec son sourire immense et tout enfantin, j'adore...) me dire "on va dans mon village avec d'autres moines. Tu veux venir ?" Si je veux ??? Je suis venue juste pour ce genre d'occasions !! On a donc saute dans deux taxis locaux (un avant de moto accroche a une sorte de chariotte avec un toit. Ce qu'on voit sur les photos de l'article "sur la route") et nous voila partis chez lui ! J'ai meme vu ses parents et sa maison ^^


Phra Daao (que au debut je ne reconnaissais que grace a son bonnet blanc...) et les autres moines au village


         Premiere etape : l'ecole ! Deux salles, 6 classes differentes (3 "annees" par salle), 4 professeurs. 3 professeurs dans une salle s'occupent des 3 classes, faisant reciter l'alphabet ou des phrases d'anglais ou whatever, pendant que la 4e professeur surveille les eleves qui ne font rien (sauf lorsqu'ils ont des exercices) dans l'autre salle.
            Ici, ce sont les 1eres annees, filles et garcons chacun d'un cote. Ils recitent l'alphabet birman.


Les 2e annees au milieu, les 3e annees au fond, les moines qui jouent les touristes pour un moment encore



Troisiemes annees. Les novices etudient avec les enfants "normaux", mais recoivent en plus des cours de philosophie bouddhiste, de chants en pali et autres preceptes au temple.


1ere "annee", je suppose que la grande soeur devait surveiller la petite...


On chante l'alphabet en rythme. Le blanc est une decoration tres courante, a partir d'une racine.


Au tour des petits gars ^^


          6e annee, Phra Suwit et Phra Num parlent avec les eleves, pendant que Phra Arun enseigne les parties du corps en Thai aux 4e annees et que je fais reciter l'alphabet et des phrases anglaises au 5e annee. Si on etait pas la, ils n'auraient rien fait pendant les 30min ou on a envahi leur salle. Je suppose que c'etait une distraction bienvenue.
           La 4e professeur a discute un peu avec Phra Chai et lui a dit que son salaire etait de 30.000 kyats par moi. Ca correspond a 900baths, soit 20 euros. En fait, elle a dit 3.000 kyats, soit 2 euros, et j'ai tire une tete de 3m de long pendant 15 minutes a la simple idee de vivre avec si peu d'argent pendant un mois. Sauf qu'on a su le salaire d'une autre profession apres, 45.000 kyats, alors on s'est dit qu'elle avait du se tromper en parlant anglais...

          Mon trip dans le village : la cabane de l'operateur telephonique. C'est lui qui gagne 45.000 kyats par mois. Quand quelqu'un appelle au village, c'est lui qui recoit l'appel et il doit brancher un des fils rouges au bon numero pour passer la bonne maison a celui qui appelle. Donc la, y'avait 3 appels en cours ^^




Mur de torchis, melange de paille, de terre, de pierres et parfois d'une brique qui depasse...


La maison de Phra Chai. Enfin... jusqu'a ses 14 ans, age a laquelle il a quitte l'ecole et le village pour devenir novice a Chiang Mai a Wat Suan Dok, et etudier...


          Le but de la visite etait de faire une donation au temple du village, qui etait sur le point d'achever sa construction mais etait deja operationnel. Il y a donc eu une procession jusqu'au Wat, une ceremonie a l'interieur, puis la fete avec les villageois.
          A l'avant de la procession, les drapeaux tibetains au bout de longues perches (ils portent une version miniature du drapeau dans leurs mains)

Instruments traditionnels...


En baissant le levier, on actionne plusieurs bras qui vont chacun frapper un des gongs.


Repas du soir : aux chandelles, l'electricite n'existe que lorsqu'il y a un generateur a cote. Et on l'a reserve pour eclairer la scene et les animations de la soiree... ^^


Phra Chai et son bonnet bleu. Il en avait un jaune paille aussi, trop trippant, il me faisait penser a Simplet dans Blanche Neige et les 7 nains... Il est trop adorable Phra Chai...


Les enfants du village, prets a faire leur mini-defile de mode


Danse traditionnelle


Dans la foule... sympathisants ou milice ? Collaborateurs ou simple effets de style ? Ils n'avaient pas l'uniforme ni le fusil sur l'epaule, mais beaucoup ont des oreilles qui trainent...


A l'ecart de la scene, les femmes du village m'invitent a danser avec elles. Une danse toute simple, ou on bouge les bras lentement de haut en bas, au sons d'un tambout et d'un xylophone. Et toujours, a l'arriere, assis sur leur talons, meles aux gens du village... toujours une presence...


La musique sous les chandelles

Et le spectacle en video :



D'abord, ce sont les enfants qui defilent. Puis les jeunes filles qui dansent, en costume traditionnel. Et vers la fin, certains sont venus sur scene pour chanter. Si les gens trouvaient que la prestation etait bonne, ils venaient offrir une guirlande. Apres ca, la personne les "revendait" ("200 baths pour le lot !! Environ 15 guirlandes !") et donnait l'argent au temple. Evidemment, ma prestation et celle de Kung Han, on nous a pris totalement par surprise... Mais "Dans les Prisons de Nantes" a un rythme suffisamment entrainant pour que tout le monde s'est mis a frappe dans les mains en rythme ^^

Publié dans Myanmar

Commenter cet article