Histoires de moines - 3

Publié le par Thulemin

Remarque constructive numero 5 : leur vie est codifiee par 227 preceptes

        Il existe 5 preceptes fondamentaux pour les bouddhistes.
- Ne tuer aucun etre vivant
- Ne pas prononcer de discours qui n'est pas veritable. Ca veut dire pas de mensonges, mais aussi pas de rumeurs, pas de paroles en l'air, pas de discours inutiles
- Pas de comportement sexuel inconvenant
- Pas de vol. Ca comporte le vol tel qu'on l'imagine mais aussi enlever a quelqu'un des choses immaterielles (sa fierte, le respect, son temps etc)
- Pas d'intoxicants (alcool, drogues...)

        Certaines personnes non-moines decident de suivre ces 5 preceptes dans leur vie de tous les jours. Certains en prennent 8. Il faut rajouter les 3 suivants :
- Pas plus de 2 repas par jour.
- Pas de maquillage ni de  parures
- Pas le droit de chanter (on distingue "to sing", chanter une chanson, comme celles de la radio, et "to chant", chanter un chant, comme les chants en Pali)

        Les novices en suivent 10 :
- Ne pas dormir sur un lit confortable
- Ne pas travailler dans une societe pour obtenir un profit
(je suis pas tres sure de la formulation de ces deux derniers)

        Et les moines c'est 227. J'ai jamais demande la liste... ^^' Apres, certains sont une question d'interpretation personnelle. Le Bouddha a dit "Ne croyez pas parce que c'est moi qui le dit. Decidez de croire seulement si vous pensez en votre fort interieure que c'est la verite". Alors chacun peut mettre un peu ses definitions dessus, mais ca reste quand meme strict.



Remarque constructive numero 6 : des etudiants, ca reste des etudiants...

            Ca veut dire qu'ils ont des masses de devoirs, auquels il faut parfois ajouter des activites monastiques. Bon, l'etudiant le plus occupe que je connais, c'est Phra Chhunny. C'est pas pour rien... Son anglais est excellent, il a enormement de connaissances et il est a l'aise a l'oral. Il se retrouve donc a faire des conferences a des etrangers et a mener des activites pour Phra Saneh lorsque lui-meme ne peut pas le faire. Du coup, ca arrive qu'il n'aie presque pas de temps pour ses devoirs.
       
            Comme n'importe quel etudiant, donc, ils sont souvent en retard dans leur devoirs. Finissant de preparer leur expose a 4h du matin la veille, pour se lever a 6h le lendemain. Rendant un essai avec 3 jours de retard et tentant de convaincre le prof que c'est pas grave. Jetant des coups d'oeils aux copies des autres pendant les exams... ^^

        Et comme tout etudiant, il y a des profs qu'ils apprecient moins que d'autres. Une fois, ils ont eu un prof d'anglais : c'etait un Thai qui avait etudie aux USA. Il etait ultra-fier de sa formation, la ramenait toujours en avant et prenait tout le monde de haut. Il pensait qu'il vallait bien plus qu'il n'etait en realite. Alors tous les etudiants se rassemblaient la veille de ses cours, le soir, dans la chambre d'un d'entre eux, pour preparer des questions compliquees sur l'anglais, auxquelles le prof ne parvenaient presque jamais a repondre le lendemain. Il n'a pas tenu deux semaines...



Remarque constructive numero 7 : Le respect... ca va dans les deux sens

            Ajan... Ca veut dire "professeur". Samedi matin en arrivant a Wat Suan Dok a 7h, j'ai vu un moine qui passait le balai, le bonnet enfonce jusqu'aux yeux. Au vu du nombre de moines, je cherche pas a reconnaitre... Mais je souris toujours quand je croise un moine. Sauf que lui, de loin, il m'a vu, il a fait un coucou de la main "Hello Teacher !!!" Ca me fait toujours rire quand ils m'appellent professeur...
               Pour tout le monde, le respect est du aux moines. Mais eux respectent enormement leurs professeurs (normalement ^^). Un jour, j'ai dit a l'un d'eux que j'aimerais bien qu'il me montre un truc qu'il avait appris. Et il m'a dit "Oh non, je veux pas etre ton professeur. Si je suis ton prof, ca sera different de si je suis ton ami..." On s'est mis d'accord pour qu'il soit mon prof juste 2h ^^



Remarque constructive numero 8 : ils ont besoin de professeurs...

            Beaucoup d'entre eux sont Cambodgiens et Laotiens. Anciennes colonies francaises, ou le Francais est toujours enseigne au lycee. Si vous saviez le nombre de gens qui trouvent que le Francais est une belle langue... Mais beaucoup l'oublient, faute de pratique... Beaucoup me disent 2-3 phrases pour essayer... Beaucoup souhaitent recommencer a etudier...

            Phra Saneh et Mr Kirin, le sous-directeur de l'universite, sont ok pour ouvrir une classe de Francais. Je serai probablement volontaire, non-payee, mais c'est pas pour ca que je veux le faire.  Je veux le faire pour les voir sourire tous les jours, pour rester avec eux, pour apprendre a leur contact. Je veux pouvoir leur apporter quelque chose. Je veux etre utile ici, faire quelque chose a mon echelle. Je veux apprendre sur leur culture et sur la Birmanie. Et meme si je meurs de trouille parce que je n'ai ni formation ni experience...


Je serai professeur de Francais l'annee prochaine

Publié dans Thailande

Commenter cet article