Entre deux regards

Publié le par Thulemin

Retour des Pulau Perhentian

      Je veux prendre le bus, de Kuala Besut a Kota Bharu, mais je ne le trouve pas. J'ai par contre trouve les hordes de taxis attendant les touristes au debarcadere. Je refuse d'en partager un avec un couple et m'en vais avec mon sac a la recherche des bus. Je trouve le terminal... c'est abandonne ou c'est moi ?
      Mais a ce terminal traine un taxi tout seul avec le conducteur et deux jeunes, en partance pour Kota Bharu. Partager avec eux ? Pourquoi pas... Au moins c'est pas des touristes. En fait, si. Des indonesiens. Tout timides qu'ils osent a peine me parler mais me lancent des sourires a l'occasion, pendant que le chauffeur entreprend de tester jusqu'a quel point je parle bien Malais et a quel point je le comprend (il y a tout un monde de difference entre les deux notions. Comprendre ? Haha... heum...)

      Un peu plus loin, un monsieur avec le petit "bonnet" blanc des Musulmans fait un signe au taxi. C'est comme un bus miniature, en fait, cette affaire... Il monte avec son gamin de 12 ans. Qui n'ose pas me regarder. S'il m'observe discretement et que je tourne legerement ma tete vers lui, il se plonge dans l'examen du dossier du passager avant. Calle entre les genoux de son pere, il a une allure un peu pataude, mal degrossie, mais c'est attendrissant dans un genre.
      Je parle un peu avec le pere, qui met 3 phrases a realiser que je parle Malais et pas Anglais et puis l'heure de les deposer arrive. Ils sortent, le pere recupere le bagage dans le coffre. De l'autre cote de la porte, le fils se retourne. Et malgre la fenetre grande ouverte, la barriere physique de la porte lui donne assez de courage pour me regarder dans les yeux, esquisser un debut de sourire avant de partir rapidement derriere son pere.



Centre Culturel - Kota Bharu

       Le centre culturel de KB organise un jour sur deux des demonstrations des arts traditionnels de Malaisie. Je me suis arrangee pour rentrer assez tot des iles pour aller faire un tour a la seance du lundi apres-midi. Le "presentateur" me demande d'ou je suis, etant la seule occidentale presente, puis continue son speech, moitie en malais, moitie en anglais, avant de toujours terminer par un "merci beaucoup"
       Evidemment, en plein milieu de la demonstration de musique, on me fait signe. A moi d'y aller, un des joueurs me laisse sa place au tambour. Pardon ?? Tambour ? Nan mais euh... Ok... On est en tandem sur chaque tambour et mon binome me fait un sourire. A la fin, il se tourne vers ses voisins et dit "attention, elle parle Malais". Et moi de continuer "mais un tout petit peu seulement". Ils m'ont tous regarde avec de grands yeux et se sont depecher d'arreter de parler. On se demande ce qu'ils racontaient...



Frontiere Malaisie - Thailande

       Je suis dans la file, derriere 3 farang mais devant env.7 locaux. Et j'entends un "dari mana ?" Heu, c'est a moi qu'on parle ? Ca m'interpelle... D'habitude, les Malais me demandent toujours "Where do you come from?" (ce a quoi je reponds "dari Perancis" ^^). Mais qu'ils commencent directement en Malais... Ils me montrent leur passeport : ils sont Thais. Des Thais qui parlent Malais mais pas Anglais. Je dois etre une des seules avec qui ils peuvent communiquer...

Publié dans Malaisie

Commenter cet article