Sihanoukville

Publié le par Thulemin

        J'ai pas foncierement aime. Deja, c'etait ma periode "desoeuvrement" alors le moral etait pas au top. Malgre la pluie et le "frais" (hallucinant quand tu regardes le thermometre a 10h "30 degres... J'ai l'impression qu'il fait frais...").
           Voir les gamins mendier partout dans la rue m'ont fait passer chroniquement de la tristesse a la frustration et parfois meme a la limite de l'enervement. Rajouter a ca l'ambiance "campus americain" invariablement liee aux plages d'Asie du sud-est et aux milieux backpackers.

         Bref, j'ai passe le mardi aprem a pas trouver ca glop du tout et le mercredi a emigrer de Serendipity a Victoria Beach ou les gamins vendeurs ont disparu (normal, les touristes ont fait la migration inverse ces dernieres annees - de Victoria a Serendipity) et ou on peut enfin etre tranquille. Bouquiner sur la plage ou dans le restau au bord des vagues avec une noix de coco et une paille, c'etait deja mieux. Me suis pas baignee...
           Retour a Phnom Penh le jeudi soir et... enfin ! Je commence a apprecier le Cambodge. Il me fallait juste Victoria Beach (et des vendeurs pas envahissants), deux assos de solidarite ou j'ai pu contribue ma petite part et surement beaucoup de sommeil a rattrapper depuis KL. J'ai commence a re-ouvrir les yeux et a sourire aux gamins dans la rue. Ouf, c'etait pas trop tot !

Serendipity et Ocheatal depuis l'extremite Ouest

La pointe Ouest de Serendipity
Trop rocailleuse pour attirer les touristes et donc les vendeurs, mais peuplee de pecheurs

Victoria Beach le soir, des jeunes Cambodgiens s'amusent dans l'eau. Ce sont les seuls


Victoria Beach de nouveau - Il en fallait bien une en couleur ;)

Publié dans Cambodge

Commenter cet article