Enfants des rues

Publié le par Thulemin

         Que ce soit a Phnom Penh ou a Sihanoukville ou ailleurs, le Cambodge est le royaume des enfants demunis. On les voit par bandes se promener le long du trottoir, lorsqu'ils en ont marre de parler aux touristes. A PP, ils vendent des livres ou des cartes postales, les baladant dans un panier accroche a leur epaule. A Sihanoukville, c'etait des bracelets ou des fruits, le plateau pose sur la tete.
          Parfois, ce ne sont pas des enfants mais des amputes. Le Cambodge est truffe de mine. Et comment ne pas penser a la famille de ce pere qui te demande si tu ne veux pas lui acheter une carte postale ? Plus personne ne l'emploie maintenant, et il n'est qu'un parmi tant d'autres avec une ou deux jambes en moins.

            Ils sortent surtout le soir, lorsque les touristes sont attables sur les terrasses des restaurants. Evidemment, non seulement ils se couchent tard et loupent l'ecole le lendemain, mais c'est en plus dangereux et propice a la prostitution enfantile. Puis l'argent est souvent pour les parents donc au final, il vaudrait mieux acheter au papa ampute... Au moins c'est honnete et ca donne une chance de plus a ses enfants.


          Le petit gars a droite, il m'a suivi jusqu'a mon velo un soir que je sortais du restaurant et il m'a demande de l'emmener 200m plus loin a un autre restaurant. C'etait sur ma route alors j'ai dit ok. C'est drole de se balader en velo avec un gamin des rues sur ton porte-bagage. Apres la meme qui m'avait accoste quand j'etais en moto dans la campagne du sud de la thailande.... ^^
           Je crois que les glaces, c'est un commercant du coin qui les leur a donne. Je les ai pas vu lui donner d'argent en tout cas... Comme quoi, la solidarite locale marche mieux que celle des touristes. Moi je leur donne mes bouteilles d'eau (avec de l'eau dedans evidemment). L'eau potable, ca evite bien des maladies qui deviennent grave ici.

Publié dans Cambodge

Commenter cet article