Landmines museum

Publié le par Thulemin

Des bouts de plastique dans l'herbe ...


          Le Cambodge est un des pays ou le nombre de mines anti-personnelles est le plus important. Les estimations font etat d'environ 5,000 mines (certains indiquent jusqu'a 10,000), pour une population de presque 12,000 Khmers. Mais ces chiffres ne prennent pas en compte les autres appareils de guerre qui n'ont pas explose, comme les bombes, les grenades et autres porteurs de mort en capsule.

           En fait, non. Les mines ne sont pas des porteurs de mort. Le but est de blesser, d'enlever une jambe ou un bras, pas de tuer. Pour une armee, un soldat blesse a transporter est beaucoup plus derangeant qu'un soldat mort qu'on laisse derriere.

           Vers la fin des annees 60 et le debut des 70, env. un demi million de tonne de bombes a ete largue sur le Cambodge. La majorite des mines sont, elles, concentrees a la frontiere avec la Thailande, pour empecher les Cambodgiens de fuir pendant le regime des Khmers Rouges, entre autres.

             Env. 40,000 Cambodgiens sont des amputes, un des plus grands nombres au monde. Presque autant en sont certainement morts avant d'avoir pu etre transporte vers un docteur.

             Construire et placer une mine anti-personnel coute 3$. L'enlever et la detruire coute 1,000$. En l'an 2000, il y avait pratiquement 50 victimes chaque mois. Dans le monde, il est estime que 2 personnes marchent sur une mine chaque heure. Est-ce que vous pouvez vous imaginer la souffrance de ces 2 personnes en ce moment-meme, alors que vous lisez ce post ?




             Je suis allee au musee des Mines Anti-personnelles, pres de Banteay Srei, cree par Aki Ra. A 12 ans, il s'est fait enrole par les Khmers Rouges et a passe de nombreuses annees a poser tous types de mines. Maintenant, il les enleve. Il part toujours, seul, a la frontiere Thailande pendant quelques jours, pour deminer les terrains. Jusqu'a peu, il etait juste arme d'un baton pour les detecter et les deterrer. A force d'etre connu, il a recu du materiel du Canada.


               Son musee sert aussi d'orphelinat et de centres pour enfants amputes. Interdiction de prendre des photos, pour la protection des droits de l'enfant, et c'est bien. C'est deja assez dur de lire leur histoire sur un des murs.

              Comme ce petit qui, a 5 ou 6 ans, partait aux champs avec ses amis pour garder les vaches. Un d'eux s'est exclame "he, regardez, on dirait un ananas en metal". Puis l'explosion. C'etait une grenade. Trois des garcons sont morts, une fille a perdu un bras, le garcon en question a perdu une jambe. A 5 ans...

              Comme cette fille qui, a 10 ans, a vu une vieille dame de son village marcher sur une mine et a assiste, impuissante, a une tentative de secours, alors que la grand-mere pleurait la perte de ses jambes.

             Comme ce jeune qui a 12 ans a marche sur une mine, perdant une jambe. Son pere lui a laisse son fusil de chasse, le temps d'aller chercher du secours. Un tigre est arrive, alerte par l'odeur. Le jeune a eu juste le temps de tirer un coup de feu, qui s'est perdu dans l'air mais a suffisamment fait peur au tigre pour qu'il s'enfuie.

             Soyez heureux pour vos gamins en France...





          Dans le jardin, il a pose des mines desamorcees. Certaines ressemblent a l'idee qu'on se fait des mines. En rond, avec une croix dessus. D'autres ressemblent a des bouchons de plastique, pas plus de 4cm de diametre. De vieux bouts de plastiques ronges par la pluie, que je me serais baisse pour jeter a la poubelle peut-etre, un jour.

          Je ne suis honnetement pas sure que j'aurais su que c'etait des mines, si je les avais vu un jour dans la campagne. Et ca fait peur... Parce que je suis sensee etre eduquee et savoir. Les gamins du Cambodge, ils en savent encore moins.



Si petits, si rien du tout, mais ceux-la sont en evidence, dans le jardin
Ceux-ci ne feront jamais de mal a personne


Ceux-la... j'aurais su...


          La Birmanie est un des pays les plus touches par les mines anti-personnelles, les armees continuant a en installer quotidiennement. Les chiffres sont cependant inconnus. Et c'est en pensant a la Birmanie que je suis allee au musee. J'en suis ressortie en pensant a tous ces gens d'Asie, d'Afrique et d'Amerique qui souffrent une vie entiere.

            Les Etats-Unis sont parmi les seuls pays occidentaux qui continuent a en produire.

Publié dans Cambodge

Commenter cet article

Kambody.com 26/08/2009 16:17

De plus, cela permet de soutenir l'initiative personnelle du fondateur du musée.Car j'avais lu que cet homme avait eut des difficultés avec les autorités locales pour promouvoir son musée.

Thulemin 26/08/2009 16:35


Oui. Il me semble qu'il avait du le déménager. C'était quelque chose comme quoi il faisait "concurrence" au musée officiel, qui n'abordait pas les sujets à polémique.


Kambody 17/08/2009 19:50

Le musée des mines, c'est sympa à visiter même si c'est tout petit.

Thulemin 26/08/2009 15:49


Tout à fait d'accord. Les histoires des gamins à lire sont surtout touchantes et font prendre la réalité de la "chose". Plus voir les mini bouts de plastique et voir à quel point ça a l'air
inoffensif quand c'est comme ça, tout seul...