Comment se faire voler à Chiang Mai ?

Publié le par Thulemin

        Hier soir, c’était une autre soirée CS. On est allés voir « Ensemble c’est tout » à l’Alliance Française (on était 5) puis j’ai invité Steve et Josh à venir au Jazz Club avec moi, vu que c’était le point de rendez-vous pour ma CS, Mary, après ses déambulations du jour. On a papoté, on s’est délocalisé au marché vers 23h pour manger un bout et puis on a plié bagages vers 23h45.




        En parlant de bagages, je porte toujours mon sac en bandoulière. Si je le mets dans le panier du vélo, j’entoure tellement la lanière autour du guidon que même moi j’ai du mal à l’enlever… Et Mary était là à plaisanter que son panier à elle se cassait la figure, en le faisant osciller de droite à gauche, son sac à dos négligemment posé dedans. Et j’ai même pas tilté.

        On passe devant Wat Phra Sing. Virage à droite. Virage à gauche pour entrer dans les toutes petites rues. Des Thaïs assis à boire nous lancent un grand Hello, on répond. Trente mètres plus loin, j’entends une moto, je me cale plus sur le bord de la rue. Et là j’entends Mary crier et quand la moto me dépasse dans la même seconde, je vois un gars qui pose un sac sur ses genoux.



        Mary elle a juste pas hésité, elle a accéléré et a filé comme une flèche après. Vélo contre moto… Quand je suis arrivée au croisement 150m plus loin, ils étaient déjà au feu rouge, 200m plus loin. Mary avait réussi à le rattraper et ils avançaient avec Mary à moitié accrochée à lui en hurlant de stopper. J’ai pas vu la suite mais apparemment un gars en moto a voulu l’aider mais ils ont perdu le voleur peu après.

        Comme je les avais perdu de vue, je suis retournée voir les Thaïs qui nous avaient dit bonjour. Peut-être qu’ils avaient reconnu le gars, sait-on jamais… Ils ont été adorables ! Déjà, ils étaient limite plus en panique que moi ^^; Les deux filles m’ont dit de laisser mon vélo avec les gars (je l’ai même pas cadenassé lol), on est parties en moto jusqu’à chez moi (200m), posé Mary (qui tournait en rond devant la grille) sur une des motos et on est partis à la police.




        Grâce aux deux filles, y’au eu mot de lancé sur les ondes en 30sec mais c’était trop tard pour avoir le voleur, évidemment. Ils ont appelé un gars de la Tourist Police pour prendre la déposition de Mary, un autre interrogeait les filles et en 20min c’était bouclé. Y’a pas grand monde dans les stations de police à minuit…


        On est retourné devant leur maison et les gars nous ont offert à boire, nous ont refilé leur tabouret et se sont amusés à sortir tous les mots d’anglais qu’ils connaissaient. Pendant ce temps, les filles s’étaient mises en mode « espion » et avaient couru jusqu’à la résidence à 20m de là pour voir si le gars des moto avaient remarqué que quelqu’un en était parti 45min avant. Dès qu’elles entendaient une moto, elles couraient en rasant le mur pour voir à quoi ressemblait le conducteur.

        Ces gens ont été énormes. Ils nous ont aidé à gérer l’affaire, ont été super accueillants. On retourne les voir ce soir avec ma bouteille de cidre, pour les remercier.




        Maintenant, j’en vois déjà qui pensent « ouh, la Thaïlande, dangereux pays ». Je me suis fait voler mon porte-monnaie et ait eu ma porte forcée à Paris. Une amie a failli se faire agresser au couteau à Brest. Ca arrive partout, ce genre d’affaire. Surtout si le sac est facile à attraper.

        La police est partout le soir ici. On les voit passer en moto, en auto, en mini-bus, pour rappeler à tout le monde qu’ils veillent. Et ça marche en général. Sauf dans les toutes petites rues (quoique on en q vu deux passer dans notre rue 1h après). Et ils ont été super efficaces à la station.

        Donc, oui, je me sens toujours en sécurité ici :) Et puis la réaction des Thaïs d’à côté contrebalance la mauvaise expérience.




        Pour info, Mary a perdu 5,000bt, son appareil photo, son ipod, pas mal de fringues, sa carte bancaire et son carnet de bord entre autres. Je lui ai filé mon cell pour faire opposition et le reste sera déclaré à l’assurance. Elle a des amis dans le coin qui lui prêteront de l’argent, et elle n’a pas perdu son passeport. Donc c’est très chiant mais c’est gérable…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article