Une nouvelle classe – La même chose en différent

Publié le par Thulemin

          Assez drôle que mon titre reflète une des phrases emblématiques de la Thaïlande… Same same, but different. Pourquoi le bus VIP se trouve être un bus de campagne avec ventilo, qui s’arrête à tous les villages ? Pourquoi vous m’avez donné la pointure 6 alors que je chausse du 9 ? C’est amusant, la chambre avec air-con se retrouve être un dortoir de backpackers, c’est normal ? Oui, oui, same same ! But different… Ca me fait tripper, personnellement ^^

 


 

 

            Hier, j’ai donc eu mon premier cours avec les « lay people ». En Anglais, ça incluse toutes les personnes qui ne sont pas moines. En Français… on traduit ça par « non-inité » ou « non-ordonné ». Pas vraiment une expression que j’utilise… Donc je continuerai à dire « avec les Thaïs », si ça ne vous dérange pas ;)

 

            Vendredi, Dte m’avait dit « 2 personnes inscrites. Mais lundi, peut-être 10 ». Faut qu’on m’explique comment 8 personnes s’inscrivent quand l’administration est fermée… Amazing Thailand ^^ Car lundi, Dte m’a bien confirmé « 10 étudiants ». Ouais ? J’ai un doute, allez savoir pourquoi… :)

 

            Je monte, accompagnée de deux moines qui venaient faire les touristes pour mon premier cours. Troisième étage, même classe qu’avec les moines. J’y rencontre deux femmes, Faiv (je crois) et Bpai. Haha, j’avais raison ! Deux étudiants ^^ Je leur parle un peu, histoire de voir comment est leur Anglais. Bpai gère plutôt bien, Faiv est plus hésitante mais comprend.

 

 



           On s’installe, je distribue les feuilles et là arrive une troisième élève. LE gros choc ! C’est une collégienne… Ah ouais… Elle s’installe, toute timide, se présente d’une toute petite voix. Je lui demande si elle parle Anglais, elle répond pas. Je repose la question en Thai, elle répond « un peu ». Okay… elle va avoir besoin d’aide ^^;

 

            C’est comme Phra Pong… Pourquoi ils apprennent le Français s’ils parlent pas Anglais ? Je comprends pas. Mais j’ai pas assez de vocabulaire pour leur demander l’explication en Thaï, ça viendra plus tard peut-être.

 

            en dix minutes un vieux monsieur et une autre jeune femme. Je me retrouve donc avec cinq élèves. Un nombre idéal pour travailler. Assez petit pour pouvoir tous leur faire répéter les mots un par un, pour qu’ils osent intervenir... J’aime bien. Je verrai demain si j’ai 5 nouveaux étudiants… 10, c’est un peu beaucoup. Matt a 6 étudiants dans sa classe d’Anglais (d’ailleurs, il y a une amitié en développement avec deux de ses étudiants




         Ils ont plutôt bien géré. On est allé un peu plus loin qu’avec les moines lors du premier cours, je me sentais déjà plus à l’aise aussi je crois. Je leur répète au moins 10 fois par cours de pas s’inquiéter, que la prononciation viendra en automatisme bientôt.
         Je leur répète que Phra Nawa peut répéter les « r » après seulement 4 cours. Que ma classe de moines commence à gérer que les p / s / d / t / x / z ne se prononcent pas à la fin des mots. Je leur assure que ça viendra et ils ont l’air un peu moins paniqués. Un peu ^^

 

 

 

          Ils ont un peu galéré à certains moments, étant donné que l’Anglais est pas leur langue maternelle. Au milieu du cours, Bpai a commencé à ne plus savoir ce qui était Français et ce qui était Anglais, à ne plus rien capter à ce que je disais. Je suis donc passé aux nombres, où je n’ai pas besoin de faire des phrases en Anglais, le temps que son cerveau se calme, et c’est mieux passé après.

 

 

           J'ai donc une classe full hétérogène. Ca va de 14 à 61 ans, avec 29, 30 et 38 au milieu. Quatre filles, un gars. Une professeur de l’université CMU (celle de 29 ans). Et tout le monde a l’air de suivre à peu près. Ca devrait venir doucement.

 

            Mais tout va bien ! J’aime cette classe aussi :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article