Histoires d'immigration

Publié le par Thulemin

        Mon Work Permit...
 

       Il en aura fallu du temps. Quatre allers-retours jusqu’au City Hall, qui est à 6km de chez moi. Hum… Ca fait du 50km à vélo, plus tous les allers-retours au Wat pour avoir les documents. C’est bon pour la santé ;)

 

        Sérieusement… Je suis contente de l’avoir enfin. Ca a été un peu marathonien sur la fin parce que le calendrier était vraiment serré. Je vous explique.

        Mon visa se terminait le 15 août. Or pour le prolonger, il me fallait mon Work Permit. Mais avec tous les délais occasionnés par les mauvais papiers, les docs manquants etc, j’ai pas pu lancer ma demande avant le mercredi 6. Pour une procédure qui peut durer jusqu’à trois semaines. Mais comme toutes les administrations ne sont pas des incompétents, ils ont vu le problème et ils m’ont délivre le WP en 9 jours :) C’est-à-dire vendredi dernier, au matin.


 

        J’avais lu sur internet que, pour l’extension de visa, il suffisait des mêmes papiers que pour le WP. Je me ramène donc à 13h à l’immigration office de Chiang Mai et commence à poireauter. J’ai attendu 3 heures à rien faire. Ah si, parlé un peu avec 4 moines qui apparemment me connaissaient de vue – des Cambodgiens qui allongeaient leur passeport eux aussi.

         Et au bout de 3h – à vraiment rien faire et à m’emmerder pitoyablement -, j’ai appris qu’il me manquait un document. On aurait probablement pu s’en passer si Dtei n’avait pas fait une erreur sur une des feuilles que j’avais : au lieu de marquer que mon contrat se finissait le 17 juin 2552 (2009), il a marqué le 17 juin 2551. Soit la date de début du contrat. Soit une date déjà passée. D’où… aucune raison de prolonger mon visa pour un an…


 

           Le problème est : si je fais du over-stay (si je dépasse mon visa), mon WP est annulé. Sympa… Je le reçois le matin et il se ferait annuler le lendemain… Y’a des fois, Dtei je me demande pourquoi on l’a mis là…


 

             Je me suis donc retrouvée à payer 1900bt (40 euros) pour une extension de 7 jours, qu’on peut obtenir sans documents (autres que les photocop du passeport) et je devrais y retourner cette semaine. Où je devrai repayer 1900bt pour une extension d’un an. Oui, 7 jours c’est aussi cher qu’un an.

 

            En gros, en sortant de l’immigration, j’étais fatiguée (de m’être levée tôt), en mode « pile électrique » (d’être restée assise toute l’aprèm à rien faire) et très très remontée contre Dtei. Et contre moi-même pour n’avoir jamais vu la faute. Le genre d’erreur qui te coûte 40 euros et une après-midi, j’aime autant les éviter…

 

Grumpf.

 

Mais je peux travailler ici jusqu’en août prochain lol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article