Histoires de balcons

Publié le par Thulemin

            Hier soir, je sortais toutes les 10min sur mon balcon, sentir l'air frais (ah ce que j'aime la saison des pluies) et regarder la luminosité baisser. J'étais accoudée quand j'ai entendu des voix. Je baisse la tête, un gars la relève. Heu... Hello... A l'étage d'en-dessous, à droite de ma chambre, deux gars sont accoudés à leur balcon et commencent à se marrer. On échange quelques conneries, les prénoms, ils parlent pas Anglais... Ca m'avaaaaaaaance...


            Depuis que je suis arrivée ici, les gens répondent à mes sourires mais je n'avais pas eu l'occasion de parler à l'un d'entre eux. Alors quand Em m'a invité à les rejoindre dans leur chambre, j'ai bazardé tout ce que j'étais en train de faire et j'ai sauté dans mes sandales.

             Chez eux, il y avait 3 filles et les 2 gars, Em et Piao. L'une des filles était la soeur d'Em. Et j'ai toujours pas compris si c'était la chambre des gars ou celle des filles et si les deux gars habitaient là ou en ville (à un moment, on est passé prendre un truc dans une résidence à 200m de mon ancien chez moi...)


              Je leur ai fait comprendre que j'avais rendez-vous au marché du dimanche avec une amie et les deux se sont aussitôt mis à se préparer. Heum... Vous allez où ? Ben au marché. Ah, ok... ok... Me demande si on s'est vraiment compris ^^; Anyway, on est partis à 3 sur leur moto (ça, je trippe toujours autant) et on s'est baladé au marché. On a mangé avec Christine et puis après on est rentrés pendant que Christine faisait ses courses.




             C'était très spécial. Ils parlent pas du tout Anglais (ou alors pas assez pour oser). Et mon thai est toujours lamentable. De chez lamentable. Et autant certaines personnes arrivent à accomoder mes tons merdiques au contexte, autant Em et Piao n'avaient pas l'air d'avoir cette faculté...
             
             Du coup, on a passé toute la soirée à ne pas se comprendre... C'est très très spécial. Prendre des décisions quand tu sais pas ce qu'il y a dans la balance. Exploser de rire nerveux tous les 2min parce que vous marchez ensemble sans avoir rien à vous dire. Faire des plans et se gourer parce que vous avez pas compris ce qu'on vous a dit. C'est super frustrant, vraiment. Et d'un autre côté, ça donne envie de se remettre au Thai.




             Je sais très bien que quand on peut pas se comprendre, le seul intérêt qu'ils avaient, c'était pas notre discussion. D'ailleurs, ils paradaient un peu au marché ^^' Mais ils étaient pas emmerdants, du genre qui me mettaient pas mal à l'aise et totalement normaux, avec ce côté dragueur qu'ont la majorité des Thaïs.

            Ils ont proposé d'aller faire un tour au Monkey Club, à 400m de la résidence. Faut toujours dire "oui" à la première invitation, sinon ils reproposent moins facilement. Donc j'étais crevée mais j'y suis allée. Trop à côté de la plaque ^^' Je les faisais tripper à sautiller toute seule avec la musique, mais on avait toujours autant rien à se dire et, au bout d'une heure, ils m'ont demandé si je voulais rentrer. J'ai réfléchi 15sec et j'ai dit non. Ils sont rentrés de leur bord.



--------------------------------------------------------------------------------------------



              J'ai "flippé" 1 minute. Toute seule dans un club, ça fait un peu pitié ^^ Et je voulais pas danser toute seule ni aller ouvertement vers les gars mignons qui m'avaient fait des sourires plus tôt. Donc... J'ai regardé autour de moi jusqu'à ce que je pogne le regard d'une fille qui dansait.
    
               On s'est sourit, on s'est mise à danser ensemble et au bout de 2min ses amies m'ont demandé "ils sont partis tes copains ?" Oui. "Woaaaah, ma pauvre ! Tu veux venir avec nous ?" Ben... ouais :) Je me suis retrouvée un verre à la main, dans un groupe d'environ 8-9, à danser avec les filles. La plus jeune, Nui, avait 26 ans et le gars avec qui j'ai beaucoup parlé, Ek, en avait 33.

                 J'ai donc passé environ 3h avec eux. Ils parlaient Anglais pour de vrai, ce qui nous a lié bien plus facilement. J'ai pas réussi à leur faire comprendre que j'aimais pas le whisky... Nui était vraiment cute et Ek était un gars célibataire je crois, et j'ai surpris plus d'une fois les filles occupées à lui chuchoter des encouragements ou des trucs du style ^^; Nan mais est-ce que je peux avoir des amis gars ? S'il vous plait...


                Anyway... Ils retournent à ce club tous les dimanches soirs. Et j'ai les numéros de Ek et de Nui :)


  Une soirée d'intégration réussie ^^
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article