Inside Burma, par Tony Birtley

Publié le par Thulemin

             Ceci est la vidéo la plus proche de la réalité que j'ai jamais vue sur les manifestations de Septembre. Vous voulez voir ce qui s'est passé ? C'est cette vidéo !

             Tony Birtley est un journaliste qui travaille pour la chaine qatare Al-Jazeera. Il a filmé en cachette pendant les manifestations. C'est le journaliste le plus courageux que j'ai vu en action. Il a l'air d'avoir dans les 50 ans et il a risqué sa vie pour ses images. Vers la fin, il se fait arrêter mais il arrive à s'échapper dans la confusion.

             Je vais mettre un rating sur cette vidéo. Moins de 15 ans, vous la regardez pas. J'ai pleuré devant.


          Ce soldat qui donne les coups de pieds à cet homme à terre...
          Ces jeunes birmans qui se révoltent...
          La tension qui monte, la répression qui arrive...
          Le coup de feu tiré sur ce gars qui jetait une pierre...
          Ce vieux moine à qui on vole sa canne...
          Ces gens qui courent en criant "run, run, run !!!"
          Ces moines qui prient devant les fusils...
        
          Putain de régime...




         Ce qui m'a vraiment foutu le frisson, c'est à 6:50. Le moine avec son mégaphone, qui parle aux soldats qui ont leurs fusils pointé sur lui à moins de 3m de distance... C'est le moine interviewé dans l'article précédent., U Gawsira. C'est le moment qu'il raconte, quand les officiers lui ont dit "vous montez dans le camion ou on vous tire dessus". Comment on peut être aussi courageux?

         A 7:05, on le voit ensuite mettre tous les moines à terre, pour chanter des chants bouddhistes et prier pour le bien de tout le monde, soldats y compris. U Gawsita est en bas à gauche de l'écran, toujours avec son mégaphone, en train de ré-ajuster sa robe (c'est difficile de courir avec ces 3m de tissu)
         A 7:20, ce sont les soldats qui marchent contre les moines.

         A 7:34, on voit U Gawsita une dernière fois (cherchez le mégaphone), en train de parler aux soldats avec d'autres moines. Puis ça part en pagaille. Les plus jeunes moines s'enfuient, escaladent les murs des jardins, les pierres et les coups de matraque commencent à voler et tout le monde part en courant dans tous les sens. Certains moines tombent à terre, on voit quelques gens se faire traîner, jeter dans les camions.

          A 8:30, un des moments qui me choquent le plus, le tabassage de ce gars à terre. Puis ce moine qui n'a pas d'autre choix que de suivre un soldat, en tenant sa tête blessée.


Vous avez pas besoin de comprendre les rares commentaires pour comprendre la vidéo

Réveillez-vous...

Commenter cet article