Les grottes de j'sais pas où...

Publié le par Thulemin

             Juste après Payakumbuh mais un peu avant la jonction avec la vallée Harau, les gars ont tourné à gauche et sont partis dans la montagne. Mais on va où comme ça ? Aux grottes. Ah bon, y'a des grottes ici... ? Ben, apparemment, oui.

Je suis spiderman !!
Oui, oui, ptit frère...
Ah ces Indonésiens et Spiderman...

Entre deux grottes

Parfaite occasion pour les gars de nous tendre la main et de dire "fais attention"


              Ouais, d'ailleurs, une parenthèse. On a regardé des séries télé avec Ikhsan et, même si on comprenait pas 90% des dialogues, on a assez compris de l'histoire pour en rigoler. Et ce qui est récurrent dans tous ces dramas, c'est que la fille n'est pas attirée par le gars mais que s'il essaie assez, s'il la couvre d'attention, s'il la protège et tout le tintouin, alors la fille tombe amoureuse de lui. L'amour à la télé n'a rien à voir avec ta personnalité, ça a rapport avec à quel point tu prends soin de la fille.

                Résultat... Les gars d'ici croient qu'ils peuvent te faire tomber amoureux d'eux s'ils te protègent, s'ils prennent soin de toi, s'ils te font plein de petites attention etc. En pratique, ça les rend super romantique (les Indonésiens gagnent la palme du romantisme tous pays confondus en ce qui me concerne) mais parfois ça devient tannant...
                 Non, Rully, je peux descendre les marches toute seule, tu n'as pas besoin de me tenir par la main. Non, Rully, ça ne sert à rien de me chanter 4 chansons d'amour en jouant de la guitare à l'Apache Café, ça va rien changer. Non, Rully, scrogneugneu !

                 En tout cas, c'est pratique les grottes pour les gars, ils peuvent se sentir mâle protecteur. Sauf qu'on est des Européennes et qu'on était plus partantes qu'eux pour s'enfoncer dans le noir d'une grotte non-éclairée avec juste les écrans de nos portables comme (très très très) faible source de lumière. On aurait dit qu'ils flippaient plus que nous ^^




Les crocs de la grotte
Sérieusement, je vois une gueule béante, moi...

Publié dans Sumatra - Indonésie

Commenter cet article