Expédition Doi Suthep - Doi Pui

Publié le par Thulemin

            Cette semaine a été l'occasion de renouer avec Hiro et de rencontrer un de ses amis, Sylvain. Ensemble, on est allés faire du sport vendredi pendant 2h (et depuis, je souffre...), on a discuté de tout et rien et mangé ensemble. Mais le reste du temps a été un peu vide. La gang de Couchsurfers est partie. Zoé, Olivia, Alice, Arnaud, Mathieu, avec qui j'avais passé un super Loy Krathong. Ca fait un peu désert depuis, j'aurais aimé ça qu'ils habitent ici.


             Mais il y a une figure de Loy Krathong qui est restée et vous me direz, c'est un peu normal, puisqu'il habite à Chiang Mai. Mais avec ses horaires de fou (6h30-22h) entre les études et le travail, j'ai pas vraiment eu l'occasion de voir Don. Excepté hier, puisque c'était son jour de congé. A noter que c'est la première fois que j'entends le mot "congé" dans la vie de Don...







             Ca a donc été l'occasion d'enfourcher la moto et de partir faire un tour présenter nos respects au Bouddha là haut sur la montagne, à Wat Phra That Doi Suthep. Honte sur moi, je n'y étais jamais allée. J'ai une excuse : j'aime pas les hordes de touristes... Que ça soit Thai ou Occidentaux. Puisqu'un temple qui commence par "Wat Phra That" contient des reliques du bouddha, il est évidemment très visité.

              Mais Don a déclaré que c'était inadmissible, que je devais y aller, donc... C'est parti !



Mais sur la route, on s'est évidemment arrêtés aux cascades qui dégringolent un peu partout.


            Et oui, Doi Suthep héberge un des temples les plus connus du coin mais aussi un parc national. C'est couvert de forêts et de cascades. Ca fait du bien de sortir de la ville !! Histoire d'eaux...





Pour prouver que j'y étais...

J'ai l'air misérable ^^;



             Evidemment, le long du chemin, il y a aussi de nombreux panoramas pour voir la ville mais je les connaissais déjà tous ceux-là, alors on a taillé jusqu'au temple.

              Bardé de touristes, de femmes et enfants des tribus qui essayent de te vendre leurs produits "touristico-traditionnels", de stands de poulet frit avec riz gluant ou de brochettes, de vendeurs de cartes postales, de pots de fleurs de lotus et d'encens à acheter pour présenter ses respects au temple, de guides licenciés et de photographes professionnels.

               Et de Français. Jamais vu autant de Français en un seul endroit. Ils devaient représenter 50% des touristes, j'ai pas compris.


Petite fille des tribus. Hé, copain, tu veux une orange ?


Faut le mériter ce temple... Les 300+ marches m'ont tuée... ^^;


Pour prouver qu'il y était...






           Et du haut de ses 1053m, on peut contempler Chiang Mai (à 310m seulement) et... la campagne autour? Nan, pas vraiment. Ca fait un peu peur de voir ça de là-haut. La saison des pluies vient juste de finir alors on pourrait penser que l'air est toujours clean ? Ben non... Regardez-moi la couche de pollution. La faute aux montagnes autour de Chiang Mai, une vraie cuvette... Ca fait environ 5 jours qu'il y a ce "brouillard" dans l'air.



700m plus bas et 15km plus loin...


On voit très bien le côté Nord (à gauche) du carré des douves et on devine pas mal le côté Ouest (premier plan). Je vois le reste du carré mais c'est peut-être parce que je connais. Moi j'habite près de Kad Suan Kaew, le gros bâtiment près du coin Nord-Ouest. Il y a un bâtiment arc-en-ciel (chaque étage a une couleur) et j'habite à 100m de là mais on voit pas ma maison... Ce que j'aime à Chiang Mai ? Le nombre d'arbres ... :)




               Alors qu'il commençait à refroidir sec sur la montagne, on a décide de continuer jusqu'à Doi Pui (1600m). On a visité la grotte d'un ermite à 100m de la route (l'avantage d'être avec un Thai qui peut lire... Thai...) que j'avais jamais remarqué et puis on est redescendu sur le côté Ouest de la montagne. Il était 17h30 et j'ai eu un de mes premiers couchers de soleil en plusieurs mois à Chiang Mai. D'habitude, Doi Suthep nous cache l'horizon alors on ne voit rien.






Et une dernière vue de Chiang Mai, vers 18h30, alors qu'on redescendait dans le froid



Allez, c'est bientôt l'heure d'aller au marché :)

Commenter cet article