Mon nouveau héros : Toto

Publié le par Thulemin

             Au marché du dimanche, il y a toujours des gens qui jouent de la musique pour gagner des sous. Ce sont des aveugles qui chantent ou jouent de la guitare, des étudiants qui essayent de financer leurs études, des enfants qui jouent un instrument traditionnel, des petits vieux qui voudraient arrondir les fins de mois...

            Et de temps en temps, il y a des joueurs ponctuels, qu'on avait jamais vu avant, qui s'essayent et qu'on ne revoit pas. Ou qui reviennent de temps en temps. Généralement, j'alterne entre donner à ceux qui ne sont pas populaires ou donner à un coup de coeur. Pour l'énergie qui se dégage d'eux.

            Il y a deux semaines, j'avais donné à un jeune qui sautait en jouant de la guitare, parce qu'il m'avait fait marrer. Et 150m plus loin, j'avais eu un deuxième coup de coeur. Je n'ai jamais revu le premier, mais le 2è est revenu. Aujourd'hui, c'est la 3è semaine que je le vois et j'ai décidé de m'arrêter, au milieu de mes achats.


             Tout en lui m'avait appelé. Ses pieds nus, ses habits total hippy, ses cheveux longs en chignon (tellement rare pour un Thaï), sa guitare bariolée, son chapeau, sa manière d'improviser ses paroles en interpellant tous les gens qui passaient, son sourire lancé à chacun et ce truc qu'on appelle charisme.

              Aujourd'hui, je passe devant puis me dit "hey, je pourrais parler de lui sur mon blog!" Demi-tour pour prendre une photo. Finalement, je ne sors pas mon appareil photo immédiatement et reste à écouter la musique. Cette fois-ci, il avait une nouvelle affiche que je déchiffre avec peine.

              Il donnera tout l'argent aux éléphants. Je sais pas quels éléphants mais c'est ce qu'il y a marqué. Ma nature de cynique se demande si c'est bien vrai tout ça. Mais au vu du paquet de billets dans le chapeau, les gens le croient. Je n'ai jamais vu autant de gens donner des sous à un musicien. Les billets débordaient...



 
               Je m'attarde. Il est dans une de ses chansons improvisées. Un groupe de Thaïs et moi, on est plantés devant lui et on s'échange des sourires. Ou on éclate de rire quand il dit des conneries.

                Il finit par chanter "Where are you from ? Maa jaak tii nai ? Which country do you come from ? Maa jaak prathet arai ?" en me regardant, fait que je réponds que je suis Française. Il se met à chanter "Bonjour, comment ça va ? Ca va bien merci, et toi ? Je m'appelle Toto. Et je t'aime, je t'aime, je t'aime". J'ai explosé de rire, j'ai pas pu me retenir.  
              
                Après, il a enchaîné sur des chansons "réelles", comme "Somewhere over the rainbow", "Blowing in the wind", "Wonderful world" ou " Big City Life", donc je chantais quand je pouvais. Les gens s'arrêtaient, tout le monde était littéralement sous son charme. Il a rassemblé une petite foule qui bloquait le passage du marché ^^; A côté de moi, les spectateurs arrivaient puis repartaient, sauf un qui restait. Il avait l'air marrant aussi, je l'aimais bien.

        

                 Il finit en beauté sur Big City Life et je me dis que c'est bien beau de rester 30min devant un chanteur mais faut que je finisse mon marché :) Et puis son chapeau est tellement plein qu'il faut que j'y mette un billet avant que ça ne rentre plus. Je dépose mes sous et il me dit "au revoir". Je lui demande s'il sera là encore. les prochaines fois Il me dit oui, il est "Chiang mai-ien", donc "see you next week". Ben non, next week je peux pas, je rentre. Christmas na... Mais dans deux mois, ok ? Il fait ok, rendez-vous ici même dans deux mois.


             Et donc je suis repartie. Mais j'avais tellement souris pendant une demi-heure que je pouvais pas m'arrêter. Toto avait ce truc qui faisait que tous les gens autour de lui se souriaient les uns les autres au lieu de se contenter de suivre le spectacle. Et puis sourire au guitariste lui-même aussi. Be my friend, ok na ?




             J'étais à marcher depuis 5 min, en souriant comme une idiote quand paf! J'ai un gars qui se plante devant moi et qui me dit "I don't know your name". Hein, quoi, comment, qui ça ? Le guitariste, Toto, devant moi ? Qu'est-ce qu'il fout là ? Il est pas à chanter 400m plus loin ??? Sur le coup, j'ai cru qu'il m'avait couru après lol.

             En fait il avait son sac et son pote Air (qui s'est révélé être mon voisin charismatique), au loin, transportait sa guitare. Il avait fait assez d'argent et ils rentraient. N'empêche qu'ils ont du courir pour me rattrapper... Nan mais je me fais pas de films...

             Donc il m'a dit que ça faisait 4 semaines qu'il chantait au marché mais qu'il avait pensé à filer l'argent pour les éléphants il y a deux semaines seulement. Il est trop spécial ce gars ^^; Il m'a donc demandé mon nom, m'a serré la main (main droite, évidemment) puis m'a tendu sa main gauche. Trippant...

 
              N'empêche que... Lui et Air, là... Je les veux comme amis. Ils ont juste pas le choix ! Je leur ai pas demandé leur numéro parce que ça aurait fait la fille qui les drague, mais j'en pensais pas moins. Je veux des amis thaïs comme vous ! Vous avez intérêt à être encore au marché dans deux mois !!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article