Rouvrir les yeux en France

Publié le par Thulemin

              Autant vous le dire tout de suite : la Thaïlande me manque déjà. Pas que je ne suis pas contente d’être rentrée, oh non. Mais c’est quand même déprimant, la France… Déjà il n’y a pas d’UV… Où est mon soleil ? Et le froid, c’est super marrant comme sensation… pendant 10min. Après, je commence à me dire qu’il faut savoir quand s’arrêter… Mais bon, tout ça, on survit bien :)


              Non, ce qui est un peu plus difficile à introduire dans sa vie quotidienne, c’est l’esprit cynico-dépresso-morose qu’on peut détecter en filigrane dans la plupart des conversations. Si ce n’est pas dans les mots, c’est dans le ton.

              Parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence : les Français préfèrent regarder ce qui va mal plutôt que ce qui va bien. Et au bout d’un moment, même s’ils le réfuteraient très certainement, les Français jouent un peu le jeu comme s’il était perdu d’avance. Ils collectent les mauvaises nouvelles et les faits négatifs comme autant de pierres sur le chemin de la vie, autant de preuves pour corroborer une idée inconsciente : la vie (en général, pas la leur), c’est un peu foutu d’avance. Pas trop d’espoir pour l’avenir, là-bas au bout du chemin.

             Et la plupart se complaisent un peu dans ces « non mais tu te rends compte que… » au lieu de devenir actif et d’essayer de changer ce monde auquel ils n’adhèrent pas (ou plus).


             Oh bien sûr, ce n’est pas tout le monde. Bien sûr, ils continuent à sourire, à rire, à avoir ces petits bonheurs du quotidien et trouver que la vie est belle. Mais dans leurs discours, dans leur inconscient collectif, les Français parleront beaucoup plus des aspects négatifs que des aspects positifs. Tout le contraire des Thaïs, qui préfèrent se concentrer sur le positif plutôt que de s’appesantir sur le négatif. Les Français diront qu’ils se voilent la face et se mettent la tête dans le sable. Moi je dis qu’ils se rendent la vie plus belle :)




             Et donc, redevenons Thaï ! Car maintenant que j’ai craché mon petit venin sur LA mauvaise habitude des Français, il faudrait quand même que je parle du bon :) Et donc, qu’est-ce qui m’arrive de bien depuis ces deux jours ?

             Ben, déjà, forcément, j’ai retrouvé ma mère et mon frère. J’ai mis des mots et des gestes sur quelqu’un que je devais rencontrer depuis 1 an et 3 mois. J’ai retrouvé mon chat (youhou) qui a grossi (et pas qu’un peu), même si mon chien ne m’accueille plus à la porte. J’ai gagné un autre chien un peu… bizarre mais marrant.

             Et surtout… surtout, je redécouvre la France. Avec les yeux d’une touriste. J’ai tellement de choses qui me sont non-familières maintenant… Je m’étonne de choses qui étaient évidentes il n’y a pas si longtemps que ça. Allez, bullet-list des « surprises » de la France :)


- Sourire aux gens réveille le bien en eux. De indifférent et impersonnel, ils se retrouvent soudain connecté à vous et sont souvent un peu indécis. Comment devrais-je réagir ? Alors ils font un sourire hésitant et – au choix – gardent votre sac, vous laissent le passage ou vous lancent trois mots timides. Souriez aux gens, c’est une expérience marrante pour voir ce que ça leur fait faire :)


- En France, on monte à droite des voitures (et j’ai du me concentrer pour savoir si c’était gauche ou droite le côté passage avant d’écrire ça). J’ai l’impression que c’est moi qui vais conduire à chaque fois que j’ouvre la portière…

- Il n’y a pas de poubelles à côté des toilettes ! Je le jette où ce maudit papier toilette ? Et pourquoi la chasse d’eau, elle est au sommet et pas sur le côté ? Je tape dans le vide une fois sur deux ^^;

- Les gens, ils s’enlacent et s’embrassent dans la rue au lieu d’attendre d’être chez eux, seuls

- Et ils gardent leurs chaussures même dans les maisons.

- Et ils utilisent un lave-vaisselle au lieu de laver à la main ^^ (oui, je sais, je suis devenue archaïque)

- Il n’y a personne à qui envoyer ton sac à laver pour 1€… Mon sac de voyage est marron, gris et orange et au lieu de penser « machine à laver », j’ai pensé « qui va pouvoir me le laver ? »

- Les portes, elles se ferment avec une clé ! J’essaie d’appuyer sur le bouton à chaque fois…

- Il n’y a aucun chien dans les rues mais il y a des merdes partout, même dans ce petit village. En Thaïlande, il y a des chiens partout mais aucune merde. Cherchez l’erreur.

- On garde le riz au frigo…

- Et quand les gens sortent de la maison pour 2 min, ils laissent la porte ouverte et laissent rentrer l’air froid. Aaaaaaaaaaaah….

 - Il faut enjamber une marche pour rentrer dans la douche… Et il n’y a pas de marche pour sortir de la salle de bain…


              Tout ça pour dire que… même si c’est des points négatifs, je regarde tout ça avec l’œil d’un enfant curieux mêlé à un scientifique qui observe tout d’un œil neutre. Même si certains aspects peuvent paraître négatifs, moi je les classe juste dans la case « oh, c’est intéressant… » ou « bizarre, bizarre… » Allez, je vais essayer de garder les yeux ouverts :) Joyeux Noël à tous !!

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
BIENVENUE CHEZ LES TRISTOUNETS,Je suis dans le sud de la France près d'Avignon pas très loin de chez Chantal.J'apprécie de  lire depuis quelques jours ton voyage ,Maman vient de me donner ton blog. Des bises à tous Loic,Dominique,ton frère,Tante Denise.A plus,Françoise 
Répondre
T

Les bises sont transmises :)
Bienvenue sur le blog, ça me fait plaisir de savoir que de la famille vient par ici!