Au jour le jour...

Publié le par Thulemin

              Rennes ce n'est évidemment pas seulement une ville historique, c'est aussi (et surtout) une ville étudiante. On ne pouvait pas passer à côté ! On a évité la Rue de la Soif, pourtant. Moi le nom ne m'a jamais attiré, ou les autres étaient un peu lessivés après leur journée de cours... Toujours est-il qu'on a pas mal été casaniers.



              Le mercredi soir, ça a été soirée de retrouvailles tranquilles avec Thibault autour d'une tartiflette à 22h.
              Le lendemain, j'ai été autonome, entre bidouillages chez lui et promenades dans Rennes. Le soir, c'est Thomas, Arnaud et Séb qui ont débarqués « à l'improviste ». Je leur avais demandé vendredi mais Séb a totalement mélangé les dates et ils se sont retrouvés devant chez nous alors on a ouvert... :) Y'a eu Nicolas aussi, un pote à Thibault à qui j'ai à peine eu le temps de parler mais qui avait l'air sympa.

                     Thomas, Séb et Arnaud - On prend les mêmes qu'au Nouvel An et on recommence

              Le vendredi, je l'ai passé sur les ordis de la BU à lancer des mails de candidatures à des écoles et agences diverses et variées. Mon discours se peaufine, y'a plus qu'à prier pour trouver LE poste.
              Le soir, c'est Sarah qui est arrivée d'Angers. On s'est retrouvés à la crêperie devant des crêpes dessert pas mauvaises du tout (ah le caramel au beurre salé !), à essayer de prendre nos bulles de cidre en photo pendant que Sarah lançait des regards pseudo-dragueurs au serveur. Une bonne soirée aussi.




               Et le lendemain, c'est le réveil qui nous a mis debout pour m'emmener à la Poterie pour mon covoiturage jusqu'à Paris. Un certain Mathieu avec qui on a réussi à pas mal discuter, plus deux filles enfouies dans leur bouquin pour Venise. Après 1h30 de RER et de Métro, me voilà dans le 17è chez Alexandra.


                Une bonne soirée de passer à raviver mon espagnol, à oser parler et à faire de moins en moins de fautes au fur et à mesure que la pratique revient. Je dors par terre, sans trop de mal. La seule française dans la même chambre que 5 Mexicaines, en plein Paris. On peut faire de tout :)



                Puis soirée chez Marie, ma tante. Ca faisait sûrement 3 ans que je ne l'avais pas vu et je sens que j'ai grandi. Ca m'a fait super plaisir de la voir et de rencontrer la nouvelle Agathe, l'ado que je ne faisais qu'apercevoir sur Facebook. De 18h30 à 2h du matin, ça a été des discussions sur tout et rien, parfois constructives parfois sans but. De bonnes retrouvailles là aussi !



                  Et le lendemain... le train pour la banlieue !

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Même po vrai!
Répondre
S
Euh, je ne suis pas d'accord sur le "pseudo dragueur"!!!!C'est faux!!!
Répondre
T

Non, non, je suis sûre que Tibo est d'accord avec moi.
Et le serveur aussi :)