Scenes de rue a Bangkok

Publié le par Thulemin

Au hasard de mes peregrinations, donc, petits apercus de la vie et des contrastes de la capitale.

Un artisan dans le quartier de Wat Pho, sur la ligne de bus 2
Bien evidemment, chaque piece est faite a la main, l'une apres l'autre

Une des petites sois pres de chez Marie
L'allee est en fait composee de plaques de beton qui recouvrent un canal d'eau croupie. Plus loin, le canal est a l'air libre, sur la droite du passage ou sont les pietons. Evidemment, aucune voiture, mais les motos passent aussi.

Une autre soi, mais de taille plus consequente. Le 7/11 emblematique de l'Asie du Sud-Est, le Tesco Lotus au loin. Au premier plan a gauche, un de ces vendeurs de rue chez qui je mange plus que regulierement

Dans les feuilles de bananiers, du riz gluants assez souvent. Des bananes et autres trucs non-identifies meme un an apres. Le tout cuit sur une sorte de barbecue sur roue.

Peu courante a Chiang Mai, la mendicite est beaucoup plus presente a Bangkok

Du crabe dans votre som tam, monsieur l'ouvrier?

Huuuuuum... pates de riz dans des minuscules bols ? J'ai jamais trop compris...

La loto traditionnelle. Partout, tous les jours, les vendeurs de petits papiers...

Les tamarins que je pourrais presque attrapper... Si j'avais le bras aussi long que mon zoom :)

Un khlong (canal) vert dans la banlieue. Impressions d'une vie un peu plus tranquille...

En plein centre-ville, les terrains de golf continuent a faire fortune

Pendant que juste derriere moi, de l'autre cote de la rue, les gens contemplent le luxe de la Hi-So (high society)

Et que je passe un enieme embouteillage. Il est 14h, ce n'est pas encore la sortie du boulot

Parce que des fois, c'est bien d'avoir des preuves de ce qu'on avance ;)

Le quartier touristique : derriere Wat Pho et le Royal Palace...

Mais derriere les belles images se cache la jeunesse thaie, celle qui monte.
Une jeunesse totalement folle des Idoles japonaises et coreennes. Dans les centres commerciaux, des affiches a cet effet sont couvertes de graffiti destines a l'idole en question.
On notera l'utilisation totalement trippante du Francais par deux fois :)

Publié dans Thailande

Commenter cet article