Le TEFL est lancé...

Publié le par Thulemin

Le TEFL, c'est quoi ?

        TEFL, TEFL... Pour ceux qui ne le savaient pas encore, je suis bien de retour sur les bancs de l'école. Comme je l'explique à la plupart de mes amis depuis une semaine : je suis étudiante, j'apprends à devenir professeur. Ca les fait toujours tripper, surtout mes anciens étudiants.

         Mais bref, le TEFL, c'est quoi ? C'est Teaching English as a Foreign Language, un cours spécialement créé pour les anglophones, pour développer leur capacité à enseigner leur langue. Evidemment, une fois que tu as fait ça, tu peux aussi le transposer à enseigner le Français ;)

         A Chiang Mai, il y a deux centres principaux : l'université (CMU) et Siam Educational Experience (SEE). J'ai un ami qui l'a fait à CMU et il me l'a plus ou moins déconseillé, disant qu'il avait entendu de meilleurs rapports sur SEE. Qui plus est, SEE est moins cher : 36,000 bt (800 euros) au lieu de 52,000 (1150 euro). Oui, la culture, ça coûte cher...

         On est donc partis pour un programme de 120 heures, plus 6 heures d'enseignement "évalué".




Ambiances

          Je pense déjà que SEE était un choix gagnant. On a deux professeurs : John et Jum. Ils sont tous les deux bourrés d'humour et font passer les concepts à la fois en nous les enseignants par écrit mais aussi en les pratiquant avec nous (montrer la méthode en réel avec nous en élèves) puis en nous les faisant pratiquer (avec nous en prof et les autres étudiants comme élèves).

          L'ambiance était un peu sur la réserve lundi, avec tout le monde qui s'épiait un peu, puis ça a commencé à se lâcher le mardi. On est trois non-anglophones : Gil l'Israelien, Noy la Thaie et moi la Française. On a ensuite Jeff et Steve les Américains, Terry et Steve les Anglais, puis Tanya, Andrew, Kim et Adèle les Australiens. En tout un groupe de 11, dont je suis la plus jeune. Tanya, Adèle et Andrew sont tous 3 entre 25 et 33 ans, Jeff approche de la quarantaine et le reste la dépasse, avec Kim et Terry dans la soixantaine avancée. Un beau mélange, donc...

           On passe maintenant notre temps à nous raconter des bêtises, à partager nos expériences et à commencer à s'entraider dans les épreuves qui nous attendent.




Organisation


        La semaine dernière a été plus que chargée, avec des horaires de cours allant de 9h à 16h.
        Le schéma général donne quelque chose comme ça :

* 9h - 11h : Grammaire Anglaise. Pour les 3 non-anglophones, c'est du gâteau. On a étudié la grammaire anglaise tout le long du collège et du lycée et ça reste frais dans notre mémoire. Pour les anglophones, la grammaire relève du cauchemar. "Un verbe intransitif ne peut pas être mis au passif ? Quoi ? Et c'est quoi la différence entre un pronom possessif et un adjectif possessif ? Comment je fais la différence entre un modal verb et un state verb ?"
            J'avoue que ça fait du bien de rafraîchir tout ça, quand même. Mais là où les anglophones sont à faire leurs exercices de grammaire parce qu'ils se sentent perdus, nous on se la coule douce à côté... On finit les exercices en général deux fois plus rapidement qu'eux :)


* 11h - 12 h : Thaï avec Jum. Là, c'est Steve et moi qui nous la coulons douce, puisqu'on maîtrise déjà tout ce qu'elle nous raconte. J'en profite pour parfaire ma prononciation, et c'e nest pas de la tarte. Jum fat répéter les mots à chacun à tour de rôle et, au début, je me suis sentie vexée de me rendre compte à quel point elle me reprenait plus souvent que les autres. Puis j'ai écouté et je me suis rendue compte que les autres faisaient aussi des erreurs de ton mais qu'elle ne les corrigeaient pas vraiment.
                Au final, apprendre le Thaï, c'est apprendre le son ET le ton. Jum sait que les autres sont toujours à se concentrer sur le son du mot et que les reprendre sans arrêt sur le ton ne ferait que les décourager. Moi, elle a bien compris que je maîtrisais déjà le son, donc elle pinaille sur la prononciation du ton et sur le roulé du "r" et autres détails. Oui, oui, j'assume que ma prononciation n'est pas parfaite :) Mais on me comprend de mieux en mieux anyway...


* 13h - 16h : cours sur la pédagogie. Comment présenter une structure grammaticale, comment introduire un exercice, comment expliquer l'activité d'expression orale à pratique par paires, comment faire respecter la discipline, comment se comporter face à un groupe de niveaux très différents, comment...
                  C'est la partie la plus intéressante et aussi une grande source de remise en question. J'ai tous mes cours de Français à revoir, je me suis tellement concentrée sur la grammaire au détriment de l'expression orale. J'ai donné des connaissances (knowledge) au lieu de donner des compétences (skills). Je m'en rends compte mais je ne suis pas à me pourrir la vie avec, devenir professeur ça s'apprend :) La preuve...




             Au programme de la dernière séance : fabriquer des exercices et les différentes variantes. A faire en devoir : un exercice pour appliquer le Présent Continu. On l'utilisera en classe réelle par après. Histoire de rendre l'affaire plus attractive pour les étudiants, je me suis basée sur du visuel de manga. Allez, tout le monde fait l'exercice ;) Naruto is eating noodles ? Yup, great !

Commenter cet article

tibus de Bretagne 09/03/2009 19:23

2/ sasuke is walking3/naruto and neji are fighting4/sakura is sitting on a beach5/kakashi is reading a book6/sasuke and naruto are sleepling7/naruto is eating lot of noodles8/shikamaru and ino are talking together9/naruto is playing footballAlors alors, j'ai combien???

Mouztic 08/03/2009 14:29

Introduire la violence dans ton premier exercice... rhalala c'est vraiment pas sérieux. Kage Bunshin No Jutsu !!!!