Être un leader...

Publié le par Thulemin

            Avez-vous remarqué à quel point les gens attendent qu'on prenne les décisions pour eux ?

 

           Je l'ai remarqué. D'une part parce que j'en fais partie. Je meurs d'envie que quelqu'un prenne les sales décisions à ma place et m'enlève ma part de responsabilité de l'affaire. Je ne veux pas avoir de responsabilité dans mes échecs. Je voudrais que ça soit la faute de quelqu'un d'autre.

 

           Heureusement, j'y travaille :)

 

 


           J'y pensais en début de semaine, pendant un meeting couchsurfing. J'ai réalisé que tout le monde attendait que quelqu'un prenne une décision quant à la suite des évènements. Le repas était terminé, le vendeur attendait qu'on débarrasse le plancher et les sujets de conversations commençaient à retomber.

           On savait tous, à l'intérieur de nous-même, qu'on voulait continuer la soirée mais personne ne lançait le sujet. On attendait tous que quelqu'un prenne les commandes.

 

 

            Le problème étant que si on attend trop longtemps, si personne ne se décide, si les conversations meurent vraiment, un gars va prendre sa décision individuelle et rentrer chez lui, lançant le mouvement de départ. Chacun rentrera chez soi et on aura perdu une bonne soirée.

 

           Moi... Je voulais qu'on bouge. Mais je ne voulais pas prendre la responsabilité de proposer de partir à Moisture. Prendre une décision qui n'implique que soi peut déjà être difficile. Prendre une décision qui implique un groupe, c'est bien plus affreux. Pas moyen d'échapper à la responsabilité si Moisture ne plaît à personne. Il y a la peur d'être critiqué, jugé ou simplement de décevoir.

 

            J'en discutais avec Stuart lorsqu'il m'a dit « mais c'est toi la leader... » Pardon ? Non, je ne veux pas ! Je veux qu'on discute et qu'on choisisse ensemble. Hello, les gens, vous voulez aller où ? Pas de réponse. On attend que la réponse vienne d'elle-même. Du leader... Mouarf... Qui a décidé que c'était moi ??

 

              J'ai donc fini par interpeller le leader en second, Tommi, et lui ai demandé si Moisture le tentait. Il a dit oui, j'ai pris la décision. On y va, everyone, prenez vos affaires, let's go !

 

 


               Je pense que les leaders sont des gens comme tout le monde qui aimerait bien que les décisions soient déjà prises et les actions déjà lancées. Mais il arrive un moment où on en a marre d'attendre que quelqu'un le fasse ou que le groupe finisse par discuter.

            Il arrive ce moment où on se rend compte que si on veut quelque chose, c'est notre responsabilité de l'obtenir. Je crois que les leaders, ce sont des gens qui ont été blasés d'attendre...

 

            On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même ! Tant pis si je n'aime pas être leader, plutôt ça que d'attendre 107 ans...

 

 

             Par contre, c'est effrayant. Même en leur donnant la parole, les gens attendent que la décision vienne d'ailleurs. A une heure où les lobbys sont de plus en plus puissants, les politiques de plus en plus ambitieux et les valeurs humaines de plus en plus menacées, je n'aime pas l'idée qu'on laisse les autres décider à notre place...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article