Plum Village - Des bouddhistes pas comme les autres...

Publié le par Thulemin

Bouddhisme ?

           Très rapidement... Il y a deux mouvements bouddhistes principaux : le Theravada (Thailande, Birmanie, Laos, Cambodge) et Mahayana (Chine, Japon, Taiwan etc), plus le bouddhisme Tibétain. C'est un peu comme si on parle de Catholiques et de Protestants pour les Chrétiens.

            Il y a ensuite différents mouvements qui mettent l'accent sur des domaines en particulier. Il y a des moines qui vivent en collectivité et qui veulent sauver l'environnement. D'autres qui font payer l'entrée au Nirvana. Certains (Sri Lanka) qui veulent jouer un rôle politique.

            Ce ne sont pas des "sectes" à proprement parler, puisque le bouddhisme lui-même n'est pas une religion mais une philosophie. Je préfère parler de "mouvements". Un peu comme on aurait... heu... les Franciscains et les Jésuites ? Bref...

            C'est pas facile les analogies ^^




L'esprit de Plum Village

             Le Village des Pruniers est installé près de Bordeaux et existe depuis 1982, date à laquelle Thich Nhat Tanh est arrivé en France. Ca peut prêter à confusion mais les membres de PV (Plum Village, en Anglais) l'appellent "Thai", ce qui veut dire Professeur je crois.

             Ici, pas d'accent sur l'Eveil, ce n'est pas le but. Si ça doit arriver, tant mieux. Mais l'important, c'est d'être heureux maintenant :) Leur idée pour y arriver, c'est de vivre le moment présent. La manière de le faire, c'est de se concentrer sur sa respiration pour mieux s'ancrer dans le "ici et maintenant".



             Et c'est bien vrai que si on se concentre sur sa respiration, on a tendance à agir plus lentement et on se sent plus calme et, très rapidement, plus léger. On appelle ça "pratiquer", on parle de notre "pratique". Et l'un des enseignements des moines de PV, c'est : "si vous ne pouvez pas vous amusez, vous ne pouvez pas pratiquer" :)


Mise en pratique :
Non, non, on ne fait pas de "boum" pendant les retraites, on n'est pas à ce point-là :)
Ca devait juste être pendant une des chansons ...
© Jeroen Fierens (Hollande)




Emploi du temps

              En gros, les journées sont axées sur le "mindfulness" (esprit attentif) plutôt que sur de la méditation pure et dure. Ca donnait à peu près cela :

- Lever à 5h30. Préparatifs personnels.

- Méditation assise dans le hall à 6h pendant 30min. Personnellement, c'était le moment le plus dur de la journée, je manquais toujours de me rendormir !

- Puis dans l'heure et demi suivante, on réveille le corps. Etirements et mouvements de gymnastique (très) douce, tout en lenteur, avec inspiration et expiration calqués sur les mouvements. Puis méditation en marchant.

- Petit déjeuner à 8h, déjeuner à midi et dîner à 18h. Le dîner se fait en "famille" (le groupe auquel on appartient) mais les autres repas, on est libre de s'asseoir avec qui on veut. Finalement, je me retrouve souvent avec ma famille plus quelques autres internationaux. Les repas se passent en silence pendant 20 min : le début et la fin sont ponctués par deux sons de cloche. Entre temps, on doit se concentrer sur le fait de manger, ne pas se lever, ne pas parler. Après ça, libre à nous de papoter, nous resservir ou de s'en aller. On a eu du mal à calmer 2-3 fous rires pendant les 20min de silence ^^;

- De 9h15 à 10h15, "working meditation". Chaque famille a une tâche assignée et doit l'effectuer en se concentrant sur le moment présent (càd en se concentrant sur sa respiration). Notre famille, c'était de nettoyer le petit hall à manger (il y en avait deux). On avait généralement fini en 20min et on passait le reste du temps à chanter et à discuter.

- Jusqu'à midi, c'était ensuite Dharma Talk, avec un des moines qui choisit un sujet et en parle. Le premier jour, j'ai failli m'endormir. Le deuxième jour ça allait. Le dernier jour, c'était super intéressant, le moine était génial et avait plein d'humour et on a tous été captivé.

- Déjeuner...

- Discussion en famille pendant 1h-1h30 sur les sujets du Dharma Talk ou autres.

- Jeux ou sport. A mourir de rire. On est tous redevenus des gamins, à hurler, chahuter, sauter dans la boue quand il a plu et j'en passe...

- Dîner

- "Exposé" sur un sujet en particulier, généralement avec intervention de participants à la retraite. J'ai moi même fait la présentation de notre groupe de méditation du jeudi soir à Chiang Mai un soir.

- Libération à 21h30 et extinction officielle des feux à 22h.





Vivre le moment présent

             Au final, la méditation se fait par tranches de 3-5min avant et après chaque activité, ce qui la dilue et la rend beaucoup plus vivable. A chaque son de cloche (entre 20 et 50 par jour), on devait arrêter de parler, de bouger et se concentrer sur notre respiration pendant 3 inspi-expi, ce que je trouve toujours aussi apaisant et intéressant à faire.

             Un autre atout de Plum Village, ce sont les chants. Ils sont en Anglais, Thai, Vietnamien, Français etc etc. Les textes sont tout simples et un peu naïfs mais l'air est entraînant et tout le monde se trouve à chanter en coeur. Bien vite, les participants ont pris l'initiative de lancer les chansons. Et à la fin du séjour, le staff n'arrivait plus à nous contrôler : on reprenait les chants encore et encore, en dansant et en tapant dans nos mains, sans jamais s'arrêter.

Un peu de staff : le-moine-qui-sourit-tout-le-temps, Bii, Tee, Tii Yai, Phap Thi et le moine-kung-fu
© Jeroen Fierens (Hollande)

             Ce qui est génial, c'est qu'on a oublié le monde extérieur. On a oublié nos masques d'adultes pour revenir, le temps de quelques jours, de vrais enfants. On en ressort léger, avec le sourire vissé au visage, des ailes dans le dos et une liste d'email longue comme le bras...

Yuli de Jakarta (Indonésie) et moi dans le hall de méditation
Photo prise par Pan, un Chinois
Qui a dit que c'était international ?
:)
© Pan Tan (Chine)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article