Un cap de passé : Thai Culture Junior Ambassador

Publié le par Thulemin

            J'ai fait mon premier reportage pour le Chiang Mai Mail.

 

           J'étais stressée, inutilement. Je savais que mon article pouvait être tout petit, si je ne récoltais pas assez d'infos. Je savais que je pouvais me concentrer sur le ressenti plus que sur les faits, pour mon premier article.

 

            Et pourtant, j'étais anxieuse. Est-ce que je faisais ce qu'il fallait ? Est-ce que je n'allais pas me retrouver devant mon ordi en me disant « et merde, j'ai oublié de faire / demander ça ! ». Alors je suis revenue à ma respiration et je me suis calmée. Ca m'a aidée plusieurs fois.

 

 

 

           J'ai heureusement trouvé un gars très sympa, Om, qui parlait bien Anglais et m'a donné les informations qu'il fallait. A la fin du show, il m'a aidé à récupérer les noms en courant après les petites gagnantes ou en trouvant leur mère pour l'orthographie anglaise de leur prénom thaï. Il a vraiment été cool ! Sans lui, j'aurais eu plus de soucis.

 

           Je me suis servie de mon ancien compact, que je n'avais heureusement pas donné à un moine comme j'envisageais de le faire à une période. J'ai pris 210 photos, dans tous les sens. Tous les 24 participants au concours, les 3 vainqueurs, les deux stars de la télé qui animaient le show. Ca en a fait des photos mais vu la qualité de l'appareil, il les fallait bien pour en avoir qui sortent du lot.

 

           Et donc hier matin, je me suis retrouvée devant mon ordi avec l'angoisse de la page blanche :)

 

 

 


 

          J'ai commencé mon article sur un ton factuel et au bout de deux paragraphes je m'emmerdais. Je ne le sentais pas du tout. Les 250 mots me paraissaient à la fois trop long et trop court. Alors j'ai arrêté.

 

         Dix minutes plus tard, la phrase de début est apparue dans ma tête, je me suis jetée devant l'écran et tout le reste du texte a coulé entre mes doigts. Et a atteint les 450 mots, 200 de plus que requis. Qu'importe, il me plaît de même.

 

         Je l'envoies à Elena avec quelques photos choisis, en lui disant que ce n'est qu'un brouillon. Je n'étais pas sûre de moi, de mes 200 mots supplémentaires, du style, de mes capacités, d'un peu tout en fait.

 

          Je m'inquiétais pour rien.

 

 

 

           Une heure plus tard, Elena m'appelle. Elle était tellement contente qu'elle ne pouvait pas « juste » m'écrire un mail, il fallait qu'elle m'appelle. Ce n'était pas un brouillon, c'était un article. Et un bon ! Mes photos étaient superbes, à tel point que je vais me retrouver en dernière page pour que l'impression soit en couleur. Le ton juste et les mots bien choisis. J'étais la seule bonne chose qui lui soit arrivée dans la journée.

 

           Mon dieu, ça a suffit à me mettre de bonne humeur pour le reste de la journée !!

 

           Mes photos sont réussies...

 

           Mes mots sont justes, même en Anglais...

 

          J'ai réussi mon premier article !

 

 

 


 

             En tant que volontaire, je ne gagne pas d'argent mais je ne perds pas la propriété intellectuelle de mes photos et de mes textes. Je peux donc les publier sur mon blog :) Je sais bien que c'est en anglais mais le vocabulaire n'est pas des plus compliqués. En exclusivité, voici un des articles de l'édition de mardi prochain !

 

*************************************************************************************************

Thai Culture Junior Ambassador

 

 

            Switch on the TV, browse through different channels, land on Channel 7 and you may find yourself watching a commercial for the Thai Culture Junior Ambassador contest. Talk your parents into it (or let your parents talk you into it) and here you are: performing Thai dance on a stage at Central Plaza. In your head? The dream that, soon, you may be performing this very same dance... in London!

 

            Thai Culture Junior Ambassador is a three-year-old project launched by Nadtaka Institute to promote Thai dancing outside of Thailand. For the first two years, young Thai dancers were sent to Paris, France, for one week. This time, the lucky ones will go to London from June 16th to 22nd to perform traditional Thai dancing in front of unaccustomed westerner eyes but - obviously - to indulge in some sightseeing as well!

 

            Auditions are held in four cities, representing the four main regions of Thailand: Bangkok, Nakhon Ratchasima, Chiang Mai and Surat Thani. In each of these, one and only one dancer will be chosen for this special trip.

 

            The young candidates must be between 10 and 13 years old. Boys and girls are both welcome but it seems dancing appeals more to girls and, as a result, the ratio on Tuesday 5th at Central Airport Plaza was of 23 girls for 1 boy. All of them were wearing their most shiny and elegant traditional Lanna costume. Golden crowns, dangling charms, feather fans, elaborate belts and scarves, necklaces by the dozen...

 

            To my untrained eyes, the grace of the fingers movement was quite impressive and the light touch of the feet while they tip-toed their way across the stage was simply elegant. I may not have been the best judge though, as the main jury did not choose my favourites.

 

            This year, the lucky one is indeed Abhisit Duangthai, 12 years old, who managed to impress the judges with his sword show. He will receive 25,000bt as a prize, plus 100,000bt to cover the expenses of his trip to London. Kawinna Mitda, 12, and Chanista Sudasri, 10, won't have the chance to see Big Ben but they received respectively 15,000bt and 10,000bt as a prize for their effort. For the 21 other participants, the real reward will be to watch themselves on TV: the whole show was recorded and will be broadcast on Channel 7 on May 25th at 4pm.

 

            For more information: http://www.thaiculturejr.com/

 

 

 

 

 

 

*************************************************************************************************

 

 

           Ce soir, direction Doi Suthep pour mon deuxième article. Demain, c'est Visakha Bucha Day, un des trois jours les plus importants du calendrier bouddhiste. Pour l'occasion, il y a une procession pour aller jusqu'à Wat Phra That Doi Suthep. J'aurais pu prendre ma moto, documenter le départ et l'arrivée seulement, mais allez ! Je suis partante. C'est parti pour 14km de montée !

Publié dans Reportages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article