Un détour par Phrae

Publié le par Thulemin

             Phrae, techniquement, ce n'est pas très loin de Chiang Mai. C'est même plutôt proche... C'est pas la province d'à côté, pas exactement. Mais quand on sait que Chiang Mai - Bangkok ça fait dans les 6-700km, Phrae c'est la porte à côté! Et pourtant ça prend 3h30 de bus, sans s'arrêter...



              Tout ça, c'est la faute des montagnes au milieu. Mais qu'est-ce que c'est joli, ces montagnes ! De la jungle, des rizières, des cahutes en bambou, des virages au milieu des vallées et pas un chat sur la route. Le rêve... Je prévois de refaire la route en moto un jour (lointain...)

               Bref, qu'est-ce qui m'a pris d'aller faire un tour là-bas ? Dans le genre ville reculée où on ne voit pas un farang en trois jours (en fait, si, un !), j'avais prévu d'aller à Nan, pas à Phrae. Mais de 1/ Nan c'est encore plus loin parce qu'il faut passer par Phrae puis remonter, et 2/ j'ai pas d'amis à Nan.



Des gens connus en territoire inconnu

                Hé oui, parce que j'y suis allée seule à Phrae mais à l'arrêt de bus, il y avait quelqu'un à m'attendre. Je vous présente Pandi, 20 ans, qui rentre en deuxième année d'université la semaine prochaine. Pour le moment, elle est en major de Français mais elle comprend tellement rien qu'elle va changer et passer en major d'anglais au deuxième semestre. On s'est rencontrés grâce à sa soeur qui était une amie de Cym (mon ancien étudiant parti en Chine). Vous la connaissez, hein ? Vous vous rappelez d'elle ?

                Bref, Pandi vient de Phrae. Cet été (mars-mai), elle est restée à Chiang Mai pour la session d'été. Mais elle est rentrée à Phrae il y a deux semaines pour travailler chez son oncle et se faire des sous. Elle touche un mot à sa famille "Gaelle, elle s'ennuie à Chiang Mai, elle n'a rien à faire" (ce qui n'est pas tout à fait exact... ^^). Sa famille déjà rencontrée début mars, quand ils m'avaient invité à Sizzler, si vous vous rappelez. Non ? Tant pis...

                "Ben invite-là !". Et me voilà invitée à Phrae chez Pandi. J'organise mon emploi du temps, fait mes excuses au Chiang Mai Mail et à Maew et réussit à me libérer trois jours. Lundi matin, départ !




A la maison

               Sa famille est trippante. Elle est d'origine Chinoise, comme vous pouvez le constater sur les photos (ou pas... Vous pouvez faire la différence avec les Thais ?), mais de nationalité Thaïe.

                 Le père parle un Anglais relatif qui permet la plupart des discussions, depuis qu'ils ont hébergé une Américaine pendant une année scolaire, il y a 4 ans. Il est super fier d'avoir une farang à la maison donc il s'en vantait 10 jours à l'avance à tous les voisins. Mais en vrai, il est accueillant et tient à te faire visiter la région et à t'emmener au restau avec toute la famille :)

                La maman, ne parlant pas Anglais mais comprenant quelques bouts de conversations. Bonne cuisinière et prof de lycée. Toute douce et un peu discrète mais bien attachante aussi !

Il n'y a que les photos de la famille royale qui font Thai dans cette maison ^^

               
               Après, il y a Heng, 24 ans, le frère. Mignon. Enfin, paraît que c'est l'avis général et que les collégiennes trainent devant la banque (où il travaille) après leurs cours rien que pour le voir, donc je ne dois pas être la seule à le penser ;) Il est tout simple et super accessible. Il sait parler Anglais mais aimait bien me parler en Thaï de temps en temps pour me faire pratiquer. Le même feeling de douceur que sa mère, tout gentil et un grand sourire.

              Puis c'est Som, 23 ans, qui a une licence de Chinois mais travaille à Phrae pour le moment. J'accroche un peu moins avec elle mais on discute sans soucis pareil. C'est juste plus "neutre". Elle et Heng passent des heures à jouer à l'ordi le soir (si ça vous dit quelque chose Lineage...)

              Et enfin Pandi... Qui déteeeeeste les photos. Mais c'est Som que je n'ai pas eu en photo :)

Heng et Pandi ce matin, avec que Heng ne traverse la rue pour aller au boulot (dur la vie)

Mama et Papa (les mots chinois pour mère et père... trippant, hein ?) dans la cuisine ce matin




Les attractions de Phrae

          Il n'y en a pas énormément, à part les temples. Et Pandi, comme tous les Thais, ne veut pas bronzer donc ne veut pas sortir l'après-midi. On a donc passé la première aprèm à sa job (mais ça je m'y attendais ^^) et la deuxième entre Swensens pour une glace et le coffee shop préféré de la famille. Mardi soir, on est aussi allé traîner au stade voir les amis de Pandi. Real life, si vous voulez :)

           Mais le premier soir, le père a pris la voiture familiale et en avant cocotte (comment ça, ça se dit plus ?). Il nous a emmené voir Pae Meuang Phi et Wat Phra That Cho Hae.


            Phae Meuang Phi, c'est un des trucs que je voulais vraiment voir. A part les falaises calcaires du Sud (que j'ai vu en Décembre 2007 donc ça date légèrement), je n'ai rien vu d'intéressant géologiquement en Thaïlande. Trop de forêts ! Donc là, je saute sur l'occasion de voir quelque chose qui sorte de l'ordinaire :)


          A Phae Meuang Phi, l'érosion n'a pas réussi à entamer certains endroits d'une couche dure et a donc formé des cheminées. C'est relativement petit comme endroit (les cheminées du fond étant les dernières) mais il y a quelque chose qui se dégage du lieu. Et crime, des cailloux !


            D'après certaines sources, il y aurait eu une sorte de "présence" (Phi signifie "esprit" en thai) et certains disent l'endroit potentiellement hanté. Paraîtrait-il que c'est pour cela qu'il n'y a pas de village aux environs. Je ne sais pas si c'est des esprits qu'il y a là-bas, mais j'aime bien l'énergie du lieu.

Oui, les cailloux m'avaient manqué ! ^^


            On n'y reste que 20 minutes... puisqu'on est arrivés à 20min de la fermeture du parc lol. L'inconvénient d'éviter la chaleur écrasante de l'après-midi. Changement de décor, on passe à Wat Phra That Choi Hae qui, comme son nom l'indique (ah bon?) contient une relique du Bouddha. C'est comme Wat Phra That Doi Suthep à Chiang Mai...

             Et là aussi il y a des marches à grimper -___- Heureusement, on est loin des plus de 300 marches de Doi Suthep, on se contente d'une petite centaine.



Il y avait une frise impressionante tout autour de la salle... mais elle était plein à craquer de petits novices en train de chanter les prières du soir et ils n'arrêtaient pas de se retourner pour me regarder, dehors, alors je n'ai pas vraiment voulu rentrer à l'intérieur du hall pour voir la frise en entier... La prochaine fois ?

Le coucher de soleil sur les montagnes de Phrae, depuis le temple


              C'était une chouette visite qui m'a fait visiter un peu. Le séjour faisait donc très "vie normale de famille avec petite excursion le soir après le travail". Rien d'extraordinaire mais très plaisant en soi ! :)

              Mon Thaï ne s'est pas amélioré à proprement parler mais ma capacité à parler, si. Dans le sens où je faisais moins ma timide parce qu'ils m'encourageaient et me comprenaient quand je disais de quoi. On avait tout notre temps donc je n'avais pas à me presser, je pouvais parler lentement et prendre le temps de penser à la construction de ma phrase avant de parler.
             Quand Pandi me parlait en Thaï et que je ne comprenais pas, au début elle répétait en Anglais mais ensuite, après ma demande, elle répétait plus lentement en Thai et ça passait la plupart du temps :) On est sur la voie de vraies discussions !! Enfin... Plus ou moins ^^

Publié dans Thailande

Commenter cet article