Premier jour d'école

Publié le par Thulemin

           C'est assez marrant... Il y a un premier jour d'école quand on a 6 ans, on rentre au CP, on se sent tout grand et l'école ça fait super sérieux. Et puis, tout d'un coup, on découvre qu'il y a un autre "premier jour d'école" : celui où on est de l'autre bord.

          Pas de papa - maman pour vous tenir la main jusqu'à la porte de la classe cette fois-ci. C'est vous et vous seul et hop, saute dans l'arène ! Heureusement qu'il y a d'autres profs et que certains ne rechignent pas à échanger des tuyaux...


            Et solidarité il y a. Entre nouveaux mais aussi des anciens aux nouveaux. Tiens, une feuille de jeux pour les amuser pendant ce premier cours. Tiens, regarde, j'ai eu ça d'un autre prof, c'est des conseils face aux problèmes récurrents...

            Et on papote, on parlotte, on bavarde. Comment s'est passé ta classe ? Tu avais combien d'élèves ? Tu enseignes quels cours, toi ? Ah, tiens, moi j'ai 203 et 210 cet aprèm...

 
             Allez, bienvenus à l'université !



            Déjà, il faut savoir que ce premier cours n'était pas vraiment un cours. Il avait pour but de :

- Introduire la matière, objectifs, exams, tout ça, tout ça

- Se présenter

- Récolter l'argent pour les bouquins

- Activités pour détendre les étudiants et se connaître


           Ca enlève une bonne part de stress. Mais quand même... Tout d'un coup, on doit se préparer à avoir 36 élèves en face de nous, des élèves qu'on va peut-être emmerder et, surtout, qu'on va revoir pendant 4 mois.

            Y'a intérêt que la première classe se passe bien... -___-




          Et ça s'est super bien passé :)

La première : Writing and Reading (102) - Lundi aprèm

           On est sensés avoir 36 étudiants, j'en ai 20. Tous 18 ans, en première année, surtout d'agriculture et d'infirmerie + 2 pauvres ingénieurs qui se sont perdus ^^ Ils ont toujours leurs "tags", ces panneaux avec leur surnom qu'ils accrochent autour du cou. C'est leur première journée d'université, ils sont tout excités et timides à la fois, rigolent à mes blagues et sont trop cuuuuuuutes. Je les aime...

           Le hic ? Certains comprennent à peine l'anglais. Pour l'activité "Bingo", ils avaient une feuille à remplir avec les surnoms des gens qui correspondaient à la phrase. Une fois qu'ils avaient 5 surnoms alignés, ils devaient hurler "bingo".



           Y'en a un, il ne comprenait pas "Can drive a bike". Ca c-r-a-i-n-t... C'était écrit. Il ne comprend pas des mots aussi simples. Il ne va jamais s'en sortir pendant ce cours... J'hésite encore à comment l'aider. C'est mon étudiant, je peux pas le laisser tomber (NB: je me sens déjà impliquée émotionnellement avec la majorité de mes étudiants). Et je peux pas non plus lui donner des cours privés gratuitement après la classe. Comment faire...

           A part lui, ça allait à peu près. Ils ont trippé, j'ai trippé, et même pendant la séance "consignes en classe" ils rigolaient parce que je mimais les activités interdites d'une manière stupide. A la fin du cours, y'a plusieurs filles qui se sont ruées sur moi pour me parler en Thaï (j'ai dit "en classe : anglais. Dehors : comme vous voulez") pour tester mon niveau et mieux me connaître.

           Trop cutes...




La deuxième : Eng for Academic purposes (203) - ce matin

            Ma plus grosse classe : 33 étudiants. Ils viennent de tous les horizons : Infirmières, Chinois, Physique, Architecture, biochimie (ouaaaaais, tope là !). Tous des deuxièmes années je pense. C'est ma classe où il y a le plus de gars (en nombre mais aussi en proportion) et certains m'intimidaient un peu au début. C'est flippant d'avoir 5 gars de 20 ans qui te regardent et discutent visiblement de toi. Et que tu ne comprends pas un mot...

             J'arrive à les dérider un peu mais le nombre plus élevé d'étudiants fait que j'ai un peu plus de mal à créer un contact visuel avec tout le monde et je me sens un peu moins à l'aise.

              Pour ne rien arranger, 203 est le cours que je redoute le plus :)




La troisième : 203 encore une fois - 45min plus tard

             Je suis arrivée et j'ai rigolé. Ils sont où, tous ? Vous êtes combien, là ? Un, deux, trois... Okay, 10. Cool ! J'ai récupéré une fille en retard et c'est monté à 11. Un seul gars. Tous en Infirmier, ils se connaissent pratiquement déjà tous. Classe facile...

             A côté, Mike a aussi 203 mais avec 35 étudiants. Nan, mais ça me plaît comme ça ! J'ai pu déconner avec eux. Je les ai pairé par 2 ou 3 pour choisir 2 questions à me poser. C'était un peu timide mais leur niveau était suffisant pour échanger un petit peu. Ils arriveront à suivre le cours.

             A la fin, j'ai récupéré une fille du cours de Mike, qui a demandé à joindre ma classe. Ok, sure, pas de soucis ! Tant qu'on ne monte pas à 30 étudiants... J'ai encore de la marge :)




La dernière : Oral Expression (210) - 15 min plus tard
(oui, ma journée est chargée)

              Mes préférés, et de loin. Déjà, ils ne sont aussi pas très nombreux : 15 élèves. Il y a deux gars, dont un est trop marrant. Il a tout d'une ladyboy, sauf le physique. Ses manières de parler et de gigoter sont hilarantes, il a fait rigoler tout le monde quand il s'est présenté. Lui, il faut qu'il reste !

              Ils sont pratiquement tous en 3è et 4è année, ce qui les rapproche dangereusement de mon âge. Ils viennent de sciences politiques, d'économie ou marketing, de japonais (yeah, tope là !), d'infirmerie... Et ils ont tous un niveau d'anglais génial ! Ce sont les premiers qui me comprennent et qui participent ! Vous me direz, pour une classe "oral expression", c'est mieux qu'ils participent...

              On a mis au point la règle "on parle Thaï = 5 baths" (avec un party à la fin de l'année avec l'argent récolté) et le deal "votre téléphone sonne, je décroche. Mon téléphone sonne, vous décrochez". Ce sont des idées qui viennent d'autres profs et que j'ai pu intégrer seulement à ce moment-là, mais ils ont bien accroché :)

               Ils sont vivants, trippants, participatifs et expressifs. En plus, c'est la classe où on aura à faire des sketchs et présentations orales. Je sens pointer la "classe chouchou".... ^^ Avec d'éventuels amis à se faire dedans mais chut ! ;)




Dans le reste de l'actualité

                 Je suis donc officiellement morte. Le déménagement, ma chambre encore non rangée et totalement en bordel, les leçons à préparer, les coupons de bouquins à annoter, les fringues à acheter, les papiers à préparer pour le work permit, les... J'ai trop de trucs à faire !

                Les autres profs me permettent de décompresser. Je dois aussi remercier Nanda du fond du coeur. C'est un Indonésien de la retraite de méditation et il m'a dit "pouquoi tu stresses ? Respire quand tu sens que ça monte". Et ça a été aussi simple que ça. J'ai évité toute crise de stress et j'attendais même chaque nouvelle avec presque impatience ! Tout ça parce qu'à chaque fois que je commençais à me crisper, à psychoter, à réfléchir de trop... Alors je respirais. Première mise en pratique en "situation de crise" :)

               Et bref, demain, je n'ai pas cours. L'occasion de faire tout le reste et de préparer mes cours pour jeudi et vendredi. Ce soir, je décompresse : cinéma avec Pandi. Je la laisse choisir le film : Anges et Démons.


                Allez zou ! Je file manger.

               ps : crisse, je me sens adulte...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
eh be!! t'es prof now!? trop la classe!! en tout cas ça se lit que t'es trop speedé, il te manque plein de mots dans tes phrases, j'espère qu'en anglais tu les construi entièremn ;p lol. j'espère que t'arriveras à rien oublier de ce que tu dois faire moi c'es pareil j'ai tjs peur d'avoir oublier un truc ^^la faut que je finisse de mettre mes étagères au mur ^^ plein de bisoux à la prochaine
claire
Répondre
T

Tu veux dire qu'il manque des mots dans le jeu du "bingo" ? Ca, c'est fait exprès, y'a pas la place de tout marquer (j'imprime deux tableaux par page). Pour le post du blog, j'ai checké et j'ai pas
vu de mots manquants (à part un "ne" dans une négation ou deux). Y'avait même un mot en trop... ^^ C'est ptêt mes expressions québécoises qui me semblent normales mais pas à toi ? En même temps, tu
peux parler, tu écris tes status Facebook en language sms ;)