Rencontre avec un admirateur

Publié le par Thulemin

            Non Vincent, je ne vais pas encore parler de toi ;)


            Aujourd'hui, je devais remplacer Ryan, parti gérer son visa à Bangkok. Je me retrouvais donc à devoir enseigner 101, un cours que je n'ai normalement pas (et qui m'est donc totalement étranger), à des premières années.

            Premier bon point : Ryan m'a tout préparé, plan de cours et conseils sur certains étudiants inclus.

            Deuxième bon point : ce cours est bien plus facile que le mien, 102. Le vocabulaire est au bas mot 3 fois plus facile et les étudiants devraient donc avoir moins de mal à suivre que mon cours, où tous galèrent sauf 5 doués.




              J'arrive à la salle indiquée, RB 3403, à l'heure dite. Un étudiant. Huuuuuuuuuuum... Où est tout le monde ? Ils ont juste retenu que Ryan ne venait pas et ils ont zappé la part "quelqu'un le remplacera" ? J'appelle Ryan, qui s'excuse platement et me dit que la classe a été déplacée en RB 3301. Okaaaaaay, c'est mieux.

              Le temps de descendre d'un étage, je discute donc avec l'étudiant solitaire qui était dans la classe 3403. Il vient juste de changer de section et c'est donc son premier cours avec "Ryan". Une de ses premières remarques : "Je vous vois tellement souvent !".
               Hé mon dieu, j'ai des étudiants qui m'observent -___- Ca fait bizarre de se dire que certains étudiants nous remarquent et puis nous reconnaissent régulièrement, alors que nous on ne les a jamais "vus".

               L'air super enthousiaste, Ken (l'étudiant) me raconte sa vie en me faisant de grands sourires, pas timide pour un sou. C'était un peu bizarre, parce qu'il n'avait pas les gestes de respect que les autres étudiants ont avec moi. Comme s'il était trop à l'aise.


               Anyway, j'arrive dans la bonne classe, me présente, fais cours dans une ambiance détendue, enchaîne les blagues parce que de-toutes-façons-je-ne-les-revois-pas-alors-c'est-pas-grave-si-je-suis-ridicule. Le courant passe bien, la moitié des élèves sont plutôt volontaires (par rapport à mes premières années). Je suis jalouse de la classe de Ryan ! Donne-la moi !

                La fin du cours approche, je file les devoirs, donne un ou deux conseils à des élèves venus me parler puis descend l'escalier et me dirige vers le département d'Anglais. Au loin, je vois Ken qui traverse la rue. Marchant plus vite que lui, je le rattrappe facilement. Il me voit et paf! Il s'illumine. "Vous avez un super sens de l'humour !!" qu'il s'exclame. Ca y est, je m'en suis faite un fan...

                Il s'entête à vouloir prononcer mon prénom en Français plutôt qu'en Thaï, même si c'est difficile. Devant le département, je lui demande son nom. "Ken". "Ok! Bye bye Ken !". "Good bye Gaelle". Whaaaaaaaaat ? Il a pas dit "Ajaarn Gaelle" ?

                Il est où le respect du aux profs, hein ? lol


                Nan, sérieusement, je crois que je lui ai tapé dans l'oeil... C'est très bizarre comme sensation sachant que je suis prof et c'est un élève, que j'ai 24 ans et qu'il en a 18.

                Super Gaëlle a encore frappé !

Commenter cet article

Erwan 26/06/2009 04:36

excellent! qui en aurait douté? ;-)

Thulemin 27/06/2009 10:30


Ben toi :) Tu me croyais pas quand, au Québec, je disais que j'avais un fan club ^^