La grippe A(H1N1) en Thailande - Panique en vue !

Publié le par Thulemin



             Si ça n'était pas aussi sérieux, ça serait une bonne blague. La Thaïlande, 8è payé le plus touché par la grippe A (après des pays à fortes populations comme les USA, la Chine, le Japon), est en proie à la panique générale... Bien sûr, il y a des raisons de s'inquiéter. Pourquoi est-ce que la Thaïlande a 2 fois plus de cas que le Japon, alors que la population est divisée par deux?

              A ceux qui paniquent en parlant de "prédispositions" thaïlandaises, j'irai juste à parler du fait que la Thaïlande est un pays touristique. Il n'y a qu'à voir le Royaume-Uni, en 3è position mondiale à pourtant 60 millions d'habitants ! Ca doit certainement être le haut traffic de passagers en provenance des USA...
              Bon, là, ça reste mes opinions personnelles...


              Maintenant, voilà la situation officielle, à dater du 14 juillet 2009.
                       - 3,883 cas confirmés
                       - 21 morts
                       - soit un taux de mortalité de 0.5% en Thaïlande.

              Bien sûr, dans le futur, ça peut muter, ça peut se combiner avec la grippe hivernale etc etc.
              Mais c'est le futur... Alors pourquoi paniquer à l'idée d'attrapper la forme "bénigne" actuelle ?





              Parce qu'on parle bien de panique en Thaïlande. Aom, mon amie thaïe étudiant aux USA, est effarée par le matraquage et le battage médiatique fait autour de la grippe en Thaïlande. De son propre point de vue, la Thaïlande en fait énormément, énormément plus que les USA.


1)              Dans la rue, les gens portent des masques pour se protéger (alors que, selon l'OMS, ils sont surtout utiles chez les malades, pour éviter de contaminer). A l'université, les étudiants l'enlèvent en général en classe mais le remettent sitôt sortis de la salle. Je compte environ 5% d'étudiants avec un masque à l'université. On en voit aussi en quantité sur les marchés et les centres commerciaux (i.e les endroits publics)

2)               Les signes en bord de route se multiplient (comme la photo du post). Au programme : descriptions des symptômes sur l'un, description des mesures de protection sur un autre, description des démarches à suivre une fois malade sur un dernier etc etc. Numéros d'appel d'urgence, messages en Thaï et en Anglais, annonces à la télé et dans les journaux. Allez, il ne sera pas dit qu'on n'aura pas informé la population !

3)                Dans les centres commerciaux, les librairies (et je sens bientôt à l'université...), vous trouvez des... distributeurs d'alcools sans eau. Comme les distributeurs à savons des toilettes mais avec de l'alcool, pour vous désinfecter les mains et évitez de propager vos virus partout.

4)                 Les écoles ferment. A Chiang Mai, les lycées Prince's Royal, Montfort et Sacred Heart (en attente de confirmation pour le dernier) ont fermé leurs portes. La raison ? UN élève atteint... Ca tient de la folie...
                      Le plus ridicule ? Les 435 écoles, 200 garderies et 13 centres d'apprentissage de Bangkok vont être fermés du 15 au 19 Juillet. PITIE, n'importez pas ces idées à Chiang Mai !!! Au lieu de protéger les élèves, on les envoie en masse dans les centres commerciaux et les cafés internet, où la promiscuité est la même que dans les écoles... Du n'importe quoi !

5)                  On aborde des idées ridicules, même si c'est pour les rejeter par la suite. Quid du premier ministre, Abhisit, qui a déclaré que "non, il n'était pas encore question de fermer les frontières". Pas encore... A quand la décision ?


                Plus j'écris ça et plus j'ai un gros sentiment de ridicule flottant dans l'air !


               Les raisons de tout ce tapage ? Ce n'est que ma modeste opinion, mais voici d'où elle pourrait provenir.

- Les populations asiatiques sont plutôt méfiantes de la grippe aviaire (et à raison puisque le taux de mortalité y est de 60%) et prennent le principe de précaution face à une maladie qui a presque le même nom.

- Le gouvernement est fragile, très fragile, n'ayant gagné le pouvoir que grâce à des tractations pas très démocratiques au sein du parlement. La moitié de la population souhaite son départ, pendant que l'autre moitié le soutient. Résultat : le gouvernement n'a vraiment pas besoin de se faire entendre dire "vous n'avez rien fait pour nous protéger de la grippe" si, plus tard, elle devient effectivement plus dangereuse. L'idée est donc sûrement de prendre les devants et de décider n'importe quelle mesure qui donne l'impression que, oui, le gouvernement essaye de protéger la population.



                Bref, voilà à quoi ressemble le cirque "grippe A" en Thaïlande. Aux dernières nouvelles, vous avez l'air de mieux vous comporter en France ! Je vous souhaite de continuer sur cette voie :)

                Le seul "avantage" de tout ce tintouin, c'est qu'on a l'impression de se trouver dans un film catastrophe donc c'est assez divertissant...

ps: on est descendu à 3 cas à CMU

pps: un article intéressant du Monde sur l'idée que j'avais auparavant de pogner le virus maintenant pour créer des anticorps, en cas de mutation ou de "deuxième vague" plus meurtrière.

Publié dans Thailande

Commenter cet article