Chiang Mai is a small small world

Publié le par Thulemin

      Rencontres impromptus au marché. Si seulement on s'arrêtait pour regarder autour de nous...

      Le marché du dimanche est une des destinations phares, que l'on soit touriste ou expat, Thai ou étranger.

      Ca explique probablement pourquoi j'ai rencontré Ryan (prof à CMU) et sa femme au détour d'une rue.

      Ca explique sûrement moins la situation suivante...



              Je me promenais innocemment, me dirigeant vers ma moto, après avoir fini mes emplettes et dégusté quelques trucs du marché. Au loin, un guitariste, comme il y en a tellement sur ce marché. Fait cocasse du jour, un magnifique golden retriever en laisse décide de s'asseoir devant le musicien pour profiter des airs entraînants. Il devient rapidement la coqueluche de tous les Thaïs environnants.

               Je m'approche en souriant (ben oui, c'est un beau toutou !) quand...  attend attend ! Minute papillon ! Le guitariste, ca ne serait pas... ? O-h-m-y-g-o-d !! TOTO !!! Pour rappel, c'est le guitariste funky dont j'étais tombé sous le charme en décembre : rythmes entraînants, paroles étudiées, guitare ultra-colorée, style hyppie et un bon courant. Depuis que j'étais rentrée, en mars, je ne l'avais jamais réapperçu...                                      (rappelez-vous, c'est lui >>>>)
              
               Je me décide à faire comme si de rien n'était et, tout en subtilité (oui, je suis super subtile !), je m'accroupis comme d'autres avant moi pour carresser le chien. Le but est d'attendre la fin de la chanson pour demander s'il s'appelle bien Toto et ré-engager le contact.

               Je suis toute occupée à papouiller le chien quand j'entends "Gaelle !!!" Je relève la tête et ... haaaaaa !!! Kazu !! Mon Kazuyuki !!! Ce Japonais de 38 ans totalement dingue qui revient chaque année pour Songkran et avec qui je trippe à chaque fois sans pouvoir vraiment parler (ben oui, son anglais équivaut à mon japonais...). Il était à Chiang Mai pour deux jours et venait d'arriver et paf! il m'a vu accroupie au milieu de la rue. Séance émotion ;)

               On discute un bon bout, on prend des photos et 20 min plus tard, je me retourne : Toto est toujours là. Je profite de la musique, attend la fin de la chanson, le contourne, met 20bt dans le chapeau et, en me redressant, lui adresse un "cheu Toto, chai mai ka?" (tu t'appelles bien Toto ?). Il ouvre de grands yeux puis "ha ! I remember you !" Vraiment ? Là, je suis flattée ! Avec le nombre de gens qui passent sur ce marché... Bon, c'est vrai qu'il m'avait quand même couru après, un soir, en Décembre ;)

               Des dernières nouvelles, il vient donc de passer 3 mois aux USA, sa guitare bariolée est cassée donc il en a une noire (nooooooooon, faut que j'organise une séance peinture !!) et il s'est coupé les cheveux. Je ne m'éternise pas, je n'ai pas grand chose à lui dire... et je ne veux pas faire ma groupie ^^



Revoir deux vieilles connaissances juste à leur retour à Chiang Mai...
Il y a des jours comme ça où tout paraît rose :)

(Vincent, reviens !! Je te protègerai, t'en fais pas ^^)

Commenter cet article