Amitié en construction

Publié le par Thulemin

               S'il ne fallait qu'un indice pour me signifier que le temps filait, ce serait celui-ci. Il m'a fallu presque deux mois avant de commencer à sortir avec les autres nouveaux profs et ça m'a pourtant paru très court.

             Pourquoi ça m'a pris si longtemps pour sortir avec eux ? 1/ parce que je suis socialement rouillée, je suis devenue casanière, même si ça ne me plaît pas vraiment. 2/ parce qu'ils habitent tous dans le même immeuble. 3/ parce qu'ils viennent à 80% de la même université aux USA. C'est donc un groupe soudé dès le premier jour. Ils se découvraient et n'avaient pas besoin d'une personne en plus, ils se suffisaient.

            Il y a eu une ou deux invitations que j'ai laissé filer parce que j'étais trop naze à la fin de ma journée de cours. Il y a eu ces moments où leur complicité déjà installée m'intimidait.



            Et puis je me suis donnée un bon coup de pied au derrière. Je les ai ajoutés sur Facebook. J'ai proposé d'aller voir Harry Potter. Ils m'ont invité à visiter la maison qu'ils comptent louer, au cas où je serais intéressée à prendre la dernière chambre. Et ça a commencé à se lancer !

             Samedi soir, c'était donc soirée Harry Potter, finie au North Gate pour un mini-party organisé pour Por. Dimanche soir, j'ai retrouvé Maria, Allyson et Vera au marché du dimanche, où j'ai pu râler tout mon soûl sur Toto qui a vraiment changé (où est mon thai hippy préféré ??). Lundi, je les ai entraînées au Monk Chat et les ai introduites à Zack pour un sacré bouleversement de leurs idées reçues sur les moines (Elles ne pouvaient pas mieux tomber, Zack est un cas !) Ce soir, retour à North Gate pour la soirée Jam traditionnelle du mardi soir. Demain soir, bowling. Jeudi midi, pique-nique au lac. Vendredi, samedi, dimanche, probable camping à Doi Inthanon.
              Que c'est chouette d'être en vacances et de se faire des amis en même temps.

De gauche à droite : Vera, Allison et Maria

            Vera vient de Macédoine mais a déménagé aux US quand elle avait 14 ans. Elle est pas mal dans le genre "engagée" elle aussi et elle a un style qui me plaît bien. Elle a juste une petite tendance à claquer une phrase ici ou là quand vous dites un truc qui ne lui plaît pas, et ce n'est pas très agréable. Je n'aime pas contrôler ce que je dis...

             Allison est adorable mais je ne la connais pas encore trop. Elle n'habite pas avec la bande et va probablement déménager dans le même quartier mais pas dans leur maison. Je pense faire pareil qu'elle.

            Maria, une chouette révélation de hier soir. Après dîner, on est restées discuter plus d'une heure sur le bord du marché de nuit. Elle doit assumer le rôle de leader dans leur bande, parce que les autres ne sont pas capables de prendre des décisions, et je me retrouvais tellement dans ce qu'elle racontait. Je vais partager sa charge de preneur de décision haha.
            Le courant est étonnament bien passé et on a parlé de plein de sujets sur la bande et sur la maison, sans craindre de se froisser. Mêmes ressentis, positifs et négatifs, sur chacun des autres. On doit fonctionner un peu pareil... C'est le genre de fille avec qui, si ça marche bien, on va se booster mutuellement. Et c'est plutôt cool ! :)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Salut Gaëlle,Ceci n'est pas un commentaire à ce message mais je n'ai pas trouvé comment t'envoyer un message directement. Joli blog !Je voudrais te demander un avis. J'arrive à Chiang Mai fin août pour une année, et j'ai envie de me plonger immédiatement dans des cours de thai. Mes recherches sur internet m'ont mené sur ces options :1) Payap university2) CMU language institute3) AUAJ'ai lu d'excellentes critiques sur Payap, qui m'incitent à choisir cette option, seul inconvénient, c'est à perpete, à un moment où je serais à peine installé à CM.J'ai lu certaines excellentes et d'autres moins bonnes critiques sur AUA, il semblerait que çà dépende grandement du prof. Avantage, c'est en ville, inconvénients, c'est peut-être plus une école de farang et çà favoriserait moins les rencontres locales (préjugé peut-être à infirmer !), et les cours ne commenceraient qu'un mois après mon arrivée.Je n'ai presque rien trouvé sur CMU, qui a cependant le mérite d'être plutot proche de la ville (et que tu as fait c'est çà ?).Peux-tu me dire quelque chose sur les cours en eux-mêmes, sachant que je préfèrerais un rythme assez intensif et rapide ? Et notamment que penses-tu de CMU ? As-tu une idée de la durée pour aller à Payap depuis le centre-ville en scooter ?Merci beaucoup de ton aide et à bientôt !Christophe
Répondre