Des fous...

Publié le par Thulemin

                Pour le cours 210, on a des présentations orales à faire. Moins de travail pour moi et beaucoup de fun avec de belles trouvailles par les étudiants. La première présentation consistait à raconter une histoire. La deuxième était la présentation de leur entretien avec un anglophone dans les rues de Chiang Mai. Cette deuxième n'a pas vraiment fait d'étincelles mais il y a trois présentations qui m'ont énormément marqué pour le premier round.


Peng

                Elle s'est mise à pleurer. Elle ne racontait pas n'importe quelle histoire. Elle parlait de quelque chose qui l'a tellement bouleversée, qui la touche tellement, qu'elle a pleuré pendant la moitié de sa présentation.
                Une de ses amies a perdu son père il y a deux mois, un samedi. Au lieu de rentrer chez elle pour le week-end, elle avait préféré rester s'entraîner au club de sport à l'université. Elle n'a jamais revu son père. Depuis, cette amie a changé: elle ne parle plus, ne sort presque plus et Peng n'arrive pas à l'aider.

               J'imagine que c'est la peine de se sentir impuissante face à la détresse de son amie qui l'a fait pleurer autant... On voyait qu'elle essayait de contenir ses larmes et j'étais à me demander quoi faire. Est-ce que j'arrêtais sa présentation ? Je lui ai demandé de s'arrêter, de bien respirer et de continuer si elle le voulait.
              Elle l'a fait, a continué, mais ça n'a pas suffit. 30 secondes plus tard, les larmes coulaient et elle sanglotait. Elle devait s'arrêter toutes les 15s pour respirer et pouvoir continuer, envers et contre tout. Je voyais qu'elle voulait finir son histoire, rendre hommage à son amie en quelque sorte, alors je l'ai laissé faire.
              Quand elle est partie s'asseoir, après nous avoir demandé "si vous êtiez mon amie, qu'auriez-vous fait ? Seriez-vous rentré pour le week-end ou seriez-vous resté à l'université ?", j'étais aussi en train de pleurer...




Chai

               Notre ladyboy préféré nous a raconté son expérience de boxe thaï. Lorsqu'il était au lycée, son bahut a organisé un concours de boxe thaï et on lui a demandé de participer parce qu'ils "voulaient un ladyboy dans le concours". Chai, tout impressionné, accepte. Il nous raconte son entraînement.
              Avec ses 62kg, il devait passer en-dessous de 57kg pour passer dans la bonne catégorie. Le jour du concours, il nous raconte, avec force mimiques, qu'il faut aller se peser. Mais... Il fallait enlever ses vêtements... Il a failli pleurer tellement il était timide : c'était la première fois qu'il se déshabillait devant des hommes ! Mais trop cute, Chai :)
               Puis il monte sur le ring et... haha, même pas peur! Son adversaire est plus petit que lui. Alors Chai lui fait un crochet pour tester. Et pif, paf, pang ! Le mini-boxeur le bombarde, envoie Chai au tapis. "I had blood !!!"
             
                Evidemment, ça ne rend rien sans ses intonations de voix et ses mimiques :)




Jojo

             Alors lui, il est parti dans un trip! Rien de réel mais des mimiques, des cris et un scénario excellent.

            Jojo avait donc cours à 8h mais son réveil ne sonne pas et il se réveille à 7h59. Il saute hors de chez lui "sans se brosser les dents" (cri général dans l'audience) et part sur sa moto. Mais tous les feux tricolores sont au rouge.
            "Ca ne peut pas être pire, si ?" Aussitôt, sa moto tombe en panne d'essence.
            "Ca ne peut pas être pire, si ?" Au feu rouge où il est arrêté, une voiture rentre dans un camion et se fait éjectée. Jojo a juste le temps de sauter hors du chemin et voir la voiture fracasser sa moto.
            "Mais... ça ne peut pas être pire, si ?" Alors qu'il est encore allongé par terre, des objets commencent à tomber du ciel et à blesser les gens autour de Jojo.
            "Ca ne peut pas être pire, non ?" Le sol se met à trembler. Un tremblement de terre à Chiang Mai ?!?
            "Ca ne peut pas être pire qu'un séisme, non ?" Et là, la terre s'ouvre et un robot géant en sort : nous sommes venus conquérir la terre, préparez-vous tous à mourir ! Uuuush, psschiiiit, uuuuush, psschiiiit (à la Dark Vador)

             C'est là que Jojo se dit qu'à chaque fois qu'il pense à comment les choses peuvent devenir pire, les évènements s'aggravent en effet. Ses pensées contrôlent le cours de l'histoire ! Il se met alors à dire quelque chose comme "tout va s'améliorer".
              Un deuxième robot arrive... Merde ! Mais... Uuuuush, psschiiiit, ush pchit, je suis un Transformer, je suis là pour vous aider. Voulez-vous devenir le héros de la Terre ?
              "Tout va s'améliorer" Jojo et son ami Transformer éradiquent les méchants robots.
              "Tout va s'améliorer" Jojo se fait offrir un job à l'ONU en tant que traducteur officiel entre les humains et les Transformers.
              "Tout va s'améliorer" Et sa secrétaire est suuuuuuuuper mignonne...

 
              Jojo, je t'aime, j'ai jamais autant rit. Et les autres non plus :)

Commenter cet article