Je déteste corriger des copies... - Partie 2

Publié le par Thulemin

               Oh... mon... dieu ! J'en ai marre ! C'est ma journée "j'ai pas envie d'être prof", j'ai des trucs à préparer / corriger dans tous les sens !! Et à chaque fois que j'en rends un, y'en a un autre qui apparaît !


               Rien que 203... Mes 60 résumés m'ont pris plus de 20 heures !!! Ca fait depuis samedi que j'y suis et que je rechigne à le faire. Mardi, 3 nouveaux étudiants m'ont rendu leur résumé en retard. Demain, j'en attends 5 nouveaux... Ca me fait bien 2-3 heures de boulot pffff...

                Et puis il a fallu valider leur choix de 2è article donc pour chaque groupe, je viens de survoler 2 articles. Une quarantaine en tout, donc... Même pas noté, ce truc, c'est juste moi qui veux les aider à bien choisir pour avoir moins de mal dans les parties notées par la suite.

                Et puis demain, ils me rendent leur ESALL... Un outline et un résumé, multiplié par 70 étudiants. C'est sur 2%, qu'ils ont automatiquement, tant qu'ils l'ont rendu ! Donc en gros, on peut se contenter de mettre "2%" sur chaque copie. Mais moi je suis là pour les aider, pas pour leur donner des foutus points, alors je vais encore passer mon week-end à lire des copies et à mettre des annotations dans les marges.

             
                Il y a eu aussi 35 paragraphes à corriger pour 102 entre lundi et jeudi. Mais heureusement, là, ça a été plus vite. Juste correction des erreurs de grammaire.

 
               Et puis il y a les présentations orales de 210 cette semaine donc je dois harmoniser les notes entre chaque présentation. Heureusement, du coup, pas de préparations de cours !!


              Et enfin, ce week-end, j'ai 2 articles à écrire pour Think French.

              Prions que la semaine prochaine soit plus calme : Sarah arrive !!!




              Histoire de décompresser, mardi soir, je me suis lâchée. On sort, tabarnak ! Virée à la North Gate où je retrouve plein plein de mondes de différents horizons, je fais une rencontre sympa avec un Français de CS, les profs de l'université sont là aussi. Et puis 23h30 arrive : pour la première fois depuis longtemps, j'ai pas sommeil à l'approche de minuit !

              Direction le Monkey Club. Quelques autres discussions avec Chris, le Français, sur la Birmanie (pour une fois que je rencontre quelqu'un qui en sait plus que moi, wouhou !). Et puis Maria et moi, on s'éclipse sur la piste de danse. C'est de la musique pop ou soft rock, c'est du thaï et c'est plein à craquer... mais on s'en moque ! Là, y'a juste besoin d'évacuer le ras-le-bol des corrections de copies et d'oublier pour un temps la vie de prof.


             Et ça a super bien marché :) Je suis sortie de là beaucoup plus légère et plus insouciante qu'au début de la soirée. Ca fait du bien d'être jeune !

Commenter cet article