A toute allure..

Publié le par Thulemin

          Au tout début de mon séjour ici, j'avais laissé échapper que les "bike trip" allaient me manquer. Surech dresse aussitôt les oreilles "Tu fais de la moto ?". Heu... Enfin... Le type scooter, quoi. Et lui de rigoler en disant "ha ben oui, forcément". De fil en aiguille, j'apprends qu'il a une "vraie" moto et je le taquine "Tu me laisseras l'essayer ?". Oui, oui, qu'il dit.

 

            Avance rapide. 3 semaines plus tard, on est à KLCC. Il est venu à moto et avec lui et Hemant, on discute quand je lui demande "hé, tu me montres ta moto ?" Au final, ça ne s'est pas fait, mais j'ai retenu que 1/ elle est super chère, et 2/ "ça va pas, je laisserai jamais quelqu'un comme toi la conduire :p"

 

             Avance rapide, 1 semaine plus tard. Il arrive à moto à un des nos RDV. Je vois la moto, ma mâchoire tombe par terre. Ah... Oui... Bon, ok, j'ai compris. Heum... J'arrête de l'embêter, je veux même pas l'essayer. Trop peur de l'égratigner ! Mais, plus tard, au parking, il me fait monter à l'arrière (en robe...) et faire le tour du parking. Je suis à plus d'1m de hauteur et c'est haut et ça a une estie d'accélération. Help? Je rigole en lui disant que j'oserai jamais l'essayer. Il me dit "on tentera."

 

              Avance rapide. Hemant qui me dit "Surech ne te laisserait jamais conduire sa moto, elle coûte au moins 20,000 euros" (la faute aux taxes horribles sur les véhicules en Malaisie)

 

            Avance rapide, la semaine dernière. Sms : "hey! Je voulais juste te dire de réserver le 7 ou 8 pour l'entraînement moto". L'entraînement moto..... Je lui dis le 8, mais lui saute dessus mercredi dernier en lui disant "Je m'en sens pas capable, déconne pas, je vais l'abîmer !". Ce à quoi il me rassure : d'abord on va faire un tour pour voir ton équilibre et tout ça. Après, peut-être, je te montrerai comment la conduire petit à petit". Un peu sur le modèle d'on essaye la voiture des parents sur le parking du Leclerc un dimanche matin :p

 

 


 

                Arrive ce matin... RDV à 9h devant chez moi. Etant malaysien, Surech arrive en retard (très en retard, il s'est rendormi). A 9h40, le monstre arrive devant chez moi. Je suis en jean, baskets, il me tend mon casque et, un peu inquiète, je monte derrière. Les 3 gardes ont les yeux fixés sur nous. Le moteur vibre, on se croit au départ d'un circuit de grand prix moto. Et c'est parti, je ne sais pas où.

 

              On est partis à Genting Highlands, supposément à 1h30 de là. Je ne vous dirai pas en combien de temps on l'a atteint mais c'est moins. Moi qui n'avais roulé qu'à 70km/h pépére avec mon scooter, j'en menais pas large au début. Explications d'usage : les mains sur la partie avant, pour me retenir quand on freine (j'ai les épaules et les doigts en feu à la fin du trip). Me pencher autant que lui. Rester en arrière, ne pas m'appuyer sur lui. Etc.

 

               J'ai pas aimé la ville. Il y a des tarés qui déboitent de partout. L'autoroute ? Beaucoup plus le fun. La route de montagne ? Une fois qu'on se laisse aller à pencher dans les virages, c'est l'apothéose. 

 

              La première partie du voyage, environ 20-30min, j'étais excitée mais j'avais peur, j'étais pas à l'aise. Puis je me suis dit "Look. Surech a gagné des courses, il sait conduire sa moto même quand ça va super vite. Il va à Genting Highlands régulièrement, il connaît bien les virages. Et il sait que t'as pas l'habitude, donc il fait attention et il est au courant que la moto pèse plus lourd et etc etc". Après ça, j'ai fait confiance. J'ai lâché prise et accepté que, au sens littéral, ma vie était entre ses mains. Je ne pouvais rien faire, mais je savais qu'il faisait gaffe. Et là j'ai vraiment commencé à tripper !

 

               Sérieusement ? C'est le pied ! Sur mon status FB, il a commenté que j'étais un super passager et que j'allais avec le flot, et que ça ne devrait pas poser problème pour un 2è trip et qu'on aille à la vitesse max. On verra bien quand, mais j'ai hâte de pouvoir ressortir de KL :)

 

 

                 Et pour votre information... Voilà le monstre, lors d'un entraînement de Surech à Sepang (le circuit de F1 de Malaisie, où j'étais allé voir mon oncle pendant un grand prix). Aujourd'hui, il avait une combinaison plus passe-partout :p

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs223.snc3/21072_265420303341_740198341_3458929_6571766_n.jpg

(C) Ayobmann, via le Facebook de Surech

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article