Dato' Dale

Publié le par Thulemin

         La vie d’expat continue à me mettre en relation avec des gens dynamiques & pro-actifs, avec des gens qui parlent très bien anglais et/ou qui sont ouverts d’esprit et intéressés par les autres cultures. C’est comme ça qu’on se retrouve à rencontrer des gens « qui réussissent ». Célèbres ou pas, au final, on s’en moque. L’important pour moi, c’est qu’ils soient inspirants et motivants, qu’ils vous montrent que tout est possible et que, en vérité, les seules barrières sont celles qu’on se construit.

 

          Dans la case « quoi ? encore ? » j’ai rencontré un pote de Blink à la food court où je vais manger une fois toutes les deux semaines. Donc, après Blink 3 fois, Xu 1 fois et leur pote 1 fois, je commence à me poser des questions. Apparemment, Blink et moi, on était aussi tous les deux dans le même centre commercial à la même heure, mercredi après-midi. Trop bizarre… Vraiment… Je devrais me recycler en paparazzi ?

 

         Mais ici, ce n’est pas de LapSap que je veux parler. Ni du directeur de Crown Line qui veut me marier avec des gens riches & intéressants.

 

 


 

       Vendredi 10, je discutais rapidement sur le chat Gmail avec Athreya, un Indien rencontré par CS. Le dialogue suit tel quel :

- Tu viens demain ? Jasmin t’a invité ?

- Heu… Non…

- Ah d’accord. Tu peux venir si tu veux, j’en parlerai à Jasmin. Mais elle n’a invité que 3-4 personnes.

- Ok. C’est quoi ?

- Une open house (ndlr : « réceptions » informelles où les gens ouvrent leur maison à qui veut venir & offre de la nourriture pendant un certain laps de temps. Très courant en Malaisie pour les fêtes musulmane de Hari Raya, indienne de Deepavali et au Nouvel An Chinois). C’est en banlieue, chez un VIP, donc c’est un évènement un peu privé.

 - (dans ma tête : ben oui, bien sûr, un VIP… Plus rien ne m’étonne…). C’est qui ?

- Dato’ Mahadzir, un présentateur télé dans la cinquantaine.

 

 

          Athreya téléphone donc à Jasmin, me fait rentrer dans sa liste de gens à venir. Le lendemain matin, Hemant me parle de la Open House à laquelle il est invité. Moi : une Open House par Jasmine à 15h avec 3-4 personnes & chez un VIP ? Lui : Comment tu sais ??? Je sais tout, très cher :p

 

            On s’est donc retrouvés chez Dato’ Mahadzir à 6-7 personnes. Dato’ (ou Datuk) est un titre donné par les sultans malaisiens aux citoyens qui font des mérites. C’est un peu comme si on mettait un « Dr. » spécial devant le nom de tous ceux qui ont reçu la légion d’honneur en France. D’ailleurs, Dato’ Mahadzir, ou Dato’ Dale de son surnom, a reçu une Palme Académique de la part de la France pour le remercier de ses efforts pour promouvoir la culture française. Eh oui, il parle aussi Français couramment…

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:rC8MjN2ILodSrM:http://img267.imageshack.us/img267/3367/img1298dv6.jpg&t=1

Sur la droite lors d'un évènement en 2008

 

            L’Open House était assez petite, jamais plus de 30 personnes en même temps, et surtout de la famille & des amis. On a rencontré quelques PDG importants et deux-trois autres présentateurs télé dont je n’ai même pas retenu les noms. J’ai aussi échangé mes contacts avec une amie de Jasmin, qui gère sa compagnie de tourisme en Malaisie depuis 11 ans et pourrait avoir besoin de mes services d’interprète de temps en temps. C’était enfin l’occasion de rencontrer un étudiant costaricain et un volontaire allemand, car Dato’ Dale & ses amis s’investissent pour les échanges d’étudiants et ils font donc famille d’accueil en plus.

 

            Le moment le plus trippant de ces deux heures : un mur entier de photos dédicacées. Des caricatures découpées dans les journaux représentant Dato’ Dale. Une photo de Jean-Claude Van Damne avec un message personalisé. Un CD dédié « A Dato’ Mahadzir, ton ami pour toujours, Enrique Iglesias » (et ma tête à ce moment… lol). D’autres visages familiers. Je tourne autour du mur, continue à suivre les photos qui se prolongent dans le salon et… « Hemant ! Hemant ! Viens voir !! Il connaît Shahruh Khan !! » Et Hemant qui se précipite et reste en arrêt devant la photo, l’air totalement abasourdi. Shahruh Khan, notre acteur Bollywood préféré du moment… :p

 

            Au final, un invité a proposé de déposer Athreya, Dirk & moi à la station de LRT. Je le suspecte plutôt PDG lui aussi mais très accessible. Et c’est là que je me suis rendue compte que je devenais trop malaisienne… Dans la voiture, j’ai voulu lui poser une question et, ne connaissant pas son nom, j’ai failli lancer « Uncle ! » Ben oui, bien sûr… Appeler « tonton » un PDG que tu as rencontré il y a 5 minutes, c’est la meilleure des choses à faire… Mais en Malaisie, c’est comme ça qu’on interpelle les inconnus dans la rue : Uncle et Auntie. Je me suis quand même arrêtée en me disant que, bien que très commun, ce n’était peut-être pas assez respectueux et que peut-être (oh misère !) il avait un titre genre Dato’. Donc j’ai juste posé ma question sans l’interpeller :p

 

            Ce soir (vendredi 17), je suis à Singapour. Mais Jasmin vient de me dire qu’il y a des célébrations au Marché Central pour la fête des Lanternes et Dato’ Dale sera l’animateur des célébrations. Damn, j’aurais voulu voir ça. Et garder le contact :) Enfin, avec Jasmin, ça ne devrait pas être difficile, puisqu’ils sont amis depuis 20 ans (et oui, Jasmin était journaliste aussi…). Mon networking est tout sauf normal ici…

 

            Est-ce que je peux me répéter ? Ma vie est trop marrante :p

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article