Festival - Part 3

Publié le par Thulemin

          Si je résumais ce festival aux volontaires que j'ai rencontré et aux activités auxquelles j'ai participé, je passerais à côté de ce qui a rendu cette expérience si intéressante. Comme je l'avais écrit le jeudi précédant le festival, j'ai été mise dans l'équipe VIP, qui n'apparaissait même pas sur le site des volontaires. Sur 400 volontaires, on a été 7 à être sélectionnés (très probablement au pifomètre) pour en faire partie.

 

                Au début, je pensais que j'allais rencontrer tous les VIP du festival: conférenciers, artistes, chanteurs, etc., qui pourraient y assister. Puis je me suis rendue compte qu'il y avait d'autres équipes chargés de la salle de conférence, des concerts et d'autres aspects des célébrités. Mais alors... qui on devait escorter, nous? Quel genre de VIP pouvait bien avoir besoin de nous...?

 

                  Les ministres...

 

            Pendant 2 jours, j'ai escorté les quelques ministres qui sont venus rendre visite au festival. J'ai aussi approché d'autres personnes, mais c'était plus par "j'étais là" que pour ma mission officielle. Ma mission était principalement : ouvrir le chemin pour que les ministres ne soient pas pris dans un embouteillage humain, faire l'arrière-garde pour vérifier que les journalistes ne se perdaient pas dans la foule, et donner les noms des VIP aux journalistes s'ils en avaient besoin. Des 3 missions, la première était la plus prenante... Je ne veux JAMAIS devenir garde du corps :p

 

 

 


 

           Le premier que j'ai rencontré était Dato' Shaberry Cheek, le ministre de la Jeunesse et des Sports. C'était pas passionant et, surtout, il était accompagné par Siti Nurhaliza, LA grande star malaisienne. Les gens n'arrêtaient pas de vouloir l'arrêter pour prendre des photos et on a dû batailler un peu pour garder de l'ordre dans la procession. 

 

             En gros, lui, ça a été un peu chiant, un peu stressant, et pas très intéressant :p

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs533.ash1/31267_408207566480_681736480_4806615_7781895_n.jpg

En train de faire un discours à la cérémonie d'ouverture

 

          Heureusement, le vendredi, on n'a eu que lui et donc on a pas été trop pressés comme des citrons :p

 

 

 


 

             Le samedi a été beaucoup plus intéressant :)

 

       On a commencé le matin par... Dato' Mukhriz Tun Mahathir. C'est le ministre-adjoint au Commerce International et à l'industrie et le président de l'organisation de paix "Perdana Peace Global Organization". C'est aussi, et surtout, le fils de Tun Dr. Mahathir, le Premier Ministre le plus apprécié de Malaisie (1981 - 2003).

 

             Mais, ça, on s'en moquerait presque tellement ce n'est pas ça qui fait sa qualité. C'est bien simple : c'est le politicien le plus agréable, le plus humain et le plus gentil que j'ai eu l'occasion d'observer... Déjà, en arrivant, il a serré la main de tous les volontaires présents, s'est présenté, a présenté sa fille puis a commencé à discuter avec Joël.

 

           Pendant tout le tour du festival, il s'est arrêté à tous les stands pour discuter, pas juste pour faire de l'auto-promotion. Il souriait à tout le monde, blaguait, faisait des détours, posait pour les photos, serrait les mains... tout ça avec bonne humeur. Il complimentait les artistes, encourageait les participants aux concours, sans jamais donner l'impression que ce n'était pas sincère.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs533.ash1/31267_408207586480_681736480_4806618_2605120_n.jpg

Joel, Mukhriz et Rino

 

            Un exemple, on venait de quitter la zone "Shopping", où il avait acheté des gateaux et discuté avec les commerçants. Je faisais l'arrière-garde. Et là, une femme surgit de nulle part, lui tape sur l'épaule et lui dit "Excusez-moi mais vous n'avez pas visité mon stand". Lui, déjà en retard sur son planning (il avait un marriage après) a fait demi-tour, parcouru les 150m en sens inverse et a passé 10min au stand de la fille. Pendant que tous les volontaires restaient abassourdis devant tant de culot... :)

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs533.ash1/31267_408207591480_681736480_4806619_3435680_n.jpg

Au baby-foot avec Joel

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs573.snc3/31267_408207596480_681736480_4806620_790856_n.jpg

En train d'acheter ses gateaux...

 

              Bref, moi, totalement conquise! Vraiment sous le charme. Limite, si je pouvais, je voterai pour lui!

 

            Plus tard, à la fin du parcours, on s'est immiscés dans la suite VIP et il a participé à la séance "photo avec les volontaires" de bon coeur. Super accessible !

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs573.snc3/31267_408207611480_681736480_4806621_2148991_n.jpg

Sin Wei, Mukhriz et Lim

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs573.snc3/31267_408207636480_681736480_4806625_4243966_n.jpg

Moi, ?, Kamaruz, Mukhriz, ?, ?, ?

 

            Depuis, du coup, je suis allée sur son Twitter et j'ai commencé à le "suivre" (c'est-à-dire à m'abonner aux dépêches de 140 mots qu'on peut écrire sur ce site). Ce à quoi je ne m'attendais pas, c'est qu'une heure plus tard, Mukhriz a commencé à me suivre aussi! (Ok, il suit 2800 personnes... :p)

 

          Et vous saviez que c'est son père qui a financé le bateau irlandais MV Rachel Corrie, le navire de la Freedom Flotilla qui s'est fait arrêté près de Gaza hier?

 

 

 


 

            Pendant ce temps-là, dans la même salle, il y avait (paraît-il) des célébrités. Moi j'étais plus touchée par Mukhriz donc j'ai un peu boudé Paul Moss et Pete Teo.

 

                Paul Moss, je l'ai boudé parce qu'il était super motivant & inspirant quand il faisait un discours sur scène mais que, dès qu'il est arrivé dans la suite VIP, il s'est transformé en Monsieur Fermé-je-n'ai-pas-envie-de-sourire. Du coup, j'ai réagi un peu de la même manière avec lui = je l'ai pas approché. 

              C'est un des jurés dans "One in a million", le "Nouvelle Star" malaisien. C'est aussi le directeur général de Media Prima et il y avait plein de personnes qui voulaient être prises en photos avec lui. On m'a mise d'office dans la photo de groupe avec mon équipe... ^^;

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs593.snc3/31267_408207646480_681736480_4806626_1351734_n.jpg

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs533.ash1/31267_408207631480_681736480_4806624_4059929_n.jpg

 

            Enfin... Pas une personne avec qui j'aurais envie de traîner. Je me contenterai de regarder ses discours inspirants si j'en trouve d'autres ;)

 

 

 

              L'autre personne, je l'ai "découverte" dans la salle parce que Rino, mon superviseur, discutait avec lui et m'a soudainement demandé de prendre une photo avec lui. Heu, ok?

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs533.ash1/31267_408207651480_681736480_4806627_4555865_n.jpg

 

            Puis il m'a introduit par "Voici Gaelle. Elle a fait tout ce chemin depuis la France pour venir au festival". Heuu, n'exagère pas, Rino! ^^; Du coup, j'ai commencé à discuter avec ce gars, lui expliquer mes plans. Il m'a dit d'aller à l'Alliance Française, parce qu'ils étaient super actifs, et qu'il avait plein d'amis là-bas. J'ai fini la conversation en lui disant "Au fait, je suis désolée mais je n'ai aucune idée de qui vous êtes.". Il a rigolé, a dit que ce n'était pas grave et on s'est serré la main.

 

              Et j'ai ouvert le guide du festival et je l'ai trouvé. Pete Teo, chanteur, compositeur, parolier, producteur de film et acteur. Ah ouais... Rien que ça... Mais lui était bien plus cool :)

 

 

 


 

        L'après-midi, moi et Iqbal, on s'est retrouvés à accompagner un VIP inattendu : Bagas Hapsoro, le Vice - Secrétaire Général de l'ASEAN (Assos des Nations d'Asie du Sud-Est), un Indonésien. Il était accompagné par le représentant de l'ambassadeur américain de Jakarta, Joshua Cartin, et par 4 jeunes que je pensais être des VIP.

 

            J'ai appris par la suite que les 4 jeunes étaient les vainqueurs du concours organisé par l'ASEAN : "écrire une lettre au président Obama". Il y avait une Philippine, une Cambodgienne, un Vietnamien et un Malaisien. J'ai fini par lier connaissance avec eux (et les ai tous sur Facebook maintenant) et à les prendre en photos à leur demande. 

 

             Au final, je me suis quasiment fait invitée à aller au karaoké avec eux, Bagas et Joshua. Mais le rendez-vous était à 9h et je n'ai pas osé, pour plusieurs raisons. Pourtant, ça aurait fait chouette dans mon carnet d'adresse :p

 

01.-Nouvelles-photos 3449

Niña (Philippine), Khailee (organisateur), Kha (Vietnam), Joshua, Bagas, Ian (Malaisie), Mora (Cambodge) et Jasmine (ma superviseuse)

 

01.-Nouvelles-photos 3527

Niña signe le livre sous le regard de Bagas

 

01.-Nouvelles-photos 3548

Joshua Cartin, Bagas Hapsoro et Khailee

 

01.-Nouvelles-photos 3550

Mora, Niña, Kha et Ian

Pour lire la lettre de Niña, c'est ici :)

 

 

 


 

          Enfin, le dernier que j'ai dû escorter était Dato' Saifuddin Abdullah, le ministre adjoint à l'éducation universitaire. Il a participé à un débat, joué au basket avec Joel et s'est baladé un peu partout. Dans le même temps, j'ai discuté avec un gars de sa "suite" (les autres VIP plus "mineurs" qui suivent le VIP principal). 

 

01.-Nouvelles-photos 3567

Le Ministre adjoint

 

            Il s'est trouvé que le gars en question était HJ. Irmohizam Ibrahim, le vice-président du Conseil Malaisien de la Jeunesse. Au bout de deux minutes, il m'a donné sa carte en me disant de lui écrire parce que je "pourrais peut-être faire des discours sur..." Je ne sais pas sur quoi, il a été coupé et n'a pas repris sa phrase. 

              Dans la foulée, il m'a aussi invité à sa maison en septembre, parce qu'il va avoir un bébé ce mois-là et qu'il y aura une réception chez lui.

          Intérieurement, j'ai fait "hein, pardon, quoi??". Extérieurement, j'ai fait un grand sourire et j'ai dit calmement "Oui, bien sûr, ça me ferait plaisir".

 

               J'ai toujours sa carte et je compte bien lui écrire bientôt :)

 

 

 


             Ah, et j'ai aussi appris que le beau-frère de Fendi travaillait avec Dato' Shaberry Cheek, le ministre de la jeunesse et des sports. Pika va voir s'il y a pas moyen de me mettre en contact pour un stage (ou autre). J'ai rien demandé, mais ça ne me dérangerait pas ;)

 

               Bref, c'était assez prolifique comme week-end!

Publié dans Malaisie

Commenter cet article