Intemporel

Publié le par Thulemin

           Milieu de soirée. Je suis assise sur la moquette chez Hemant, entourée de 6 Indiens et d'un Espagnol. Certains vivent ici (Vina, Juan), certains sont de passage (Ankur, Ameya), certains s'en vont bientôt (Hemant, Athreya) et l'un vient d'arriver le jour même (Sayan). 

 

           La discussion bat son plein, entre éclats de voix, éclats de rire, éclats de vie. Les gens s'interpellent, échangent remarques sacarstiques et plaisanteries bon enfant, entre deux anecdotes plus sérieuses. Ameya roule par terre de rire, Ankur essaye de parler plus fort que tout le monde, Juan Carlos & Sayan sont absorbés dans leur échange, Athreya s'agite en parlant...

 

                 C'est le moment où je prend lentement du recul et, comme un spectateur, regarde la scène avec un gros, gros sentiment de paix & de contentement. De l'autre côté du cercle, je vois Hemant faire de même. On regarde nos potes et je pense qu'il avait les mêmes pensées que moi à cet instant-là. Ces gens sont formidables, tous à leur manière...

 

                C'est ce genre d'instant où, dans un film, on entendrait le déclic d'un appareil photo, avec la photo qui se fige en image de fin. Parce qu'elle symbolise le happy end parfait, celui qu'on veut immortaliser et emporter avec soi comme résumé de l'histoire. Parce que des fois, c'est dur d'imaginer que ça pourrait être encore meilleur...

 

                 Malheureusement, je ne pourrai pas partager cette photo avec vous.

                 Elle n'existe que dans ma tête et dans celle des gens présents...

Publié dans Malaisie - Vit quot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sayan 05/11/2010 12:04



Vous avez résumé la soirée à merveille. Bravo!