Intermède indien

Publié le par Thulemin

         Parce que depuis deux mois je ne traîne pratiquement qu'avec des Indiens (Hemant, Surech, Keeran & Chris...), il fallait bien que Noémi et moi fassions quelques excursions dans leur culture. Ok, Hemant est le seul de nationalité indienne, les autres étant malaysiens :)

 

        On a commencé avec les films Bollywood, la musique indienne (bien plus addictive qu'il n'y paraît), les bracelets qui tintinabulent, les coups d'oeil aux kurta et salwar kameez dans les magasins de vêtements... Et maintenant on est passé à l'art corporel ! Oh, je vous rassure, rien de permanent ;) Juste un petit coup de henné.

 

        En Inde et dans d'autres pays de cultures similaires, les filles utilisent les feuilles de henné, pilées et mélangées à de l'eau ou thé (pour la couleur sombre), du sucre (pour la consistance), du jus de citron (pour la tenue des pigments) et autres. Ca se fait souvent sur la future mariée, mais on l'utilise aussi juste comme parure. 

 

          Autant chez nous, on appelle ça "tatouage au henné", autant ça a un vrai nom. Menhdi.

 

          Cinq minutes, cinq ringgits (1.20 euros) et nous voilà parties pour une semaine d'indienneté :)

          Et ça attire les commentaires dans les magasins ou les restaurants, je vous assure !

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs193.ash2/45647_434966141480_681736480_5567619_5818158_n.jpg

Publié dans Malaisie - Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article