Intimidations, arrestations, état policier

Publié le par Thulemin

           Mes articles ci-dessous ont été édités.

 

           La situation en Malaisie a plongé dans le drame. C'est consternant de voir qu'AUCUN média international n'en parle. On a des arrestations en veut tu, en voilà, des perquisitions sans mandat, des menaces à peine voilées, des lois ridicules à n'en plus finir, des accusations sans fondements, des protestations d'Amnesty & Human Right Watch. La Malaisie tombe dans la dictature.

 

             Pourquoi, mais pourquoi est-ce qu'Al Jazeera, la BBC, les autres n'en parlent pas ? Où sont les reporteurs ? Faut-il habiter au Moyen-Orient pour que la répression soit médiatisée ? Quand on arrête 100 personnes en quelques jours pour le simple fait de soutenir un rally qui demande une réforme électorale, quand porter un T-shirt avec le mot Bersih est devenu ILLEGAL (oui, parfaitement, nouvelle loi !), quand on vous menace de bain de sang... Où sont les médias et l'attention internationale ?

 

               Oui, j'ai peur. Et oui, je vais éviter de me mettre en danger. On annule les conneries.

 

              Mon entraîneur du BMT par MERCY en Novembre a menacé de bain de sang contre les organisateurs du rally SUR MON FACEBOOK. Ses propos sont totalement violents, menaçants, et constituent une offense criminelle. J'ai une amie avocate qui a transmis ses propos à ses amis policiers, ça confirme des rumeurs sur des vétérans de l'armée planifiant le chaos pour Samedi prochain.

              Pendant ce temps-là, je vais aller dénoncer cet entraîneur à MERCY. On va voir ce que je peux faire contre lui, sans aller jusqu'à déposer une plainte pour la police.

 

               Promis, je me protège et je reste sage.

 

               Mais faites passer le mot. Parlez-en autour de vous. Pourquoi personne n'en parle !?

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E


Bonsoir, il ne faut pas avoir peur. Avoir peur, c'est donner raison aux stratèges de l'UMNO. En revanche, je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut participer aux rallies que si tu te sens
confortable pour y participer. Les gaz et les mélanges d'eau acides empirent.


J'ai participé à Bersih 1.0, aux Vigiles à PJ (y compris celle qui s'est conclue par les FRU nous chargeant comme de dangereux émeutiers pendant le NagaraKu) et au rally anti-ISA de l'été 2009.
La police a trop peur, jusqu'à aujourd'hui, d'attirer l'attention internationale en arrêtant un orang puteh sur des charges ridicules, telles que l'absence de permit ou l'Emergency Ordinance.


Sans vouloir inciter à des comportements dangereux, je dirais que c'est bien leur tactique habituelle: menacer de tous les maux (ISA, violence, agents provocateurs, etc.), parler de chaos,
sous-entendre le 13 mai, etc. Pourquoi changer une tactique qui marche depuis 42 ans? Si j'étais en Malaisie le 9 juillet, je retournerai à Masjid Negara ou autre.


Selamat malam.



Répondre