Journée mondiale du SIDA

Publié le par Thulemin

            Un jour, je me remettra à sortir avec mon appareil photo en bandoulière. Bientôt, promis, promis...

            Hier, en ville, il y avait plusieurs panneaux avec des préservatifs genre BD qui disaient "Use me!" sur tous les arbres autour des douves. Quand on ne sait pas que c'est la journée mondiale du SIDA, c'est plutôt étrange à première vue. Quand 10min plus tard, on voit passer un pick-up à l'arrière duquel dansent des jeunes gars efféminés, brandissant des signes "World AIDS day"... tout de suite on comprend mieux :)


             Et la Thaïlande fait bien de continuer à se battre. Le premier cas a eu lieu en 1984. Pendant une dizaine d'années, la Thaïlande a été pionnière dans la lutte contre le SIDA parmi les pays en voie de développement. L'accent a été mis sur les populations à risques, tels ceux qui s'injectent de la drogue, les prostituées, les homosexuels... Le gouvernement a passé une loi dite du "100% condom", obligeant toutes les maisons closes à utiliser des préservatifs.

              La circonscription militaire obligatoire a favorisé le dépistage et les statistiques, aidant tout autant les programmes de prévention. Pendant longtemps, la Thaïlande a fait très, très bonne figure.


              Aujourd'hui, ça devient moins évident. Les prostituées free-lance qui cherchent leurs clients dans les bars n'ont pas l'obligation de suivre la loi 100% condom. Et les bordels thaïs dans les campagnes échappent bien souvent à la règle, là aussi.
             
              Maintenant, c'est plus chez les jeunes que le problème arrive. Ils étaient encore petits lors des premières campagnes de prévention et les mesures leur sont passées par-dessus la tête. Beaucoup ont des idées reçues sur le SIDA et les modes de transmission.

               Plus important, seuls à 20 à 30% des 20-24 ans utilisent un préservatif.

              Quand on sait à quel point les Thaïs sont fidèles (crisse de société machiste), ça fait pas notre affaire!

              Alors, en attendant de changer les habitudes conjuguales qui acceptent comme normales les maîtresses et "petites femmes", ben on va peut-être essayer de rendre le préservatif un peu plus commun. Ou moins cher... A 50bt (1€) la boîte de 3, ce n'est pas parce qu'ils sont empilés devant la caisse enregistreuse du 7-11 que les jeunes vont vouloir dépenser leurs sous... Je les verrais mieux choisir les chocolats à côté !



              En chiffres:

- Population thaïlandaise : 65 millions
- Adultes porteur du VIH en 2007 :  610 000
- Enfants de moins de 15 ans : 14 000
- Taux de contamination : 1.4%
- Morts dues au SIDA en 2007 : 31 000
- 20% des contaminations sont dues à des pratiques homosexuelles, 80% à des pratiques hétéro

Publié dans Thailande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article