Loy Krathong - De l'enfer au paradis

Publié le par Thulemin

             Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais j'avais DETESTE Loy Krathong l'année dernière. Le seul truc positif dont je me rappelais, c'était le lâcher de Khom Loys à Mae Jo, qui était tout simplement magnifique / magique / féérique / adjectif de votre choix.

              Le reste, c'était "Beyrouth". Tentatives de suicides pétaradesques, explosions de bombes, batailles à coup de bouteilles de bières, incendies dues au Khom Loys mal éteintes, tonnerre constant de jour et de nuit... Au point que j'en ai été traumatisée et que mon corps se mettait à trembler tout seul lorsqu'une bombe explosait, alors que j'étais en sécurité chez moi.

               Il allait de soi que je m'étais dit "plus jamais ça !!!" et que je ne comptais évidemment pas mettre les pieds dehors cette année... puisqu'ils avaient annulé le lâcher de Khom Loys à Mae Jo (les salauds !!)




             Et puis j'ai été prise d'un accès de masochisme et j'y suis retournée.
             Et, curieusement, je me suis amusée :)

             Ca aide que je connaisse des Thaïs. Lâcher une khom loy avec Pandi, faire des lettres de feu avec Ploy, discuter avec Akkie en disant bonjour à Gor pendant la parade, c'est évidement plus fun que de le faire avec des touristes qui ne sont pas exactement dans l'ambiance.

             Ca aide aussi que le couchsurfeur avec qui je suis allée à la parade trippe assez sur les feux d'artifice pour aller en acheter une boîte. Il n'y a rien de mieux que d'essayer, si on veut dé-diaboliser une peur :) A mon tour de faire du bruit !

             J'y suis retournée hier soir (à l'université).
             J'y retourne ce soir (à la rivière)
             Et je compte bien m'amuser :)

Une étudiante de Mae Jo attend la parade, dimanche soir

Feux d'artifices à la porte Tapae

Vue sur la rivière Ping

Publié dans Thailande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

NB. En 2006 les bombes n'arrivaient pas jusqu'au bateau... ■Sylvia


Répondre
S

Oui, question pollution ya encore à faire, mais vous n'avez pas connu les barrages monstrueux de morceaux de polystyrène dans la Ping!!! De vrais plaques de neige...
Bonne continuation ■Sylvia


Répondre
S

Bonjour,
Moi aussi j'avais détesté la 1ère fois. C'étais bruyant et carrément dangereux. D'ailleurs les blessés affluent ces jours-ci dans les hôpitaux. De nombreux ratés d'allumage de feux d'artifice sont
à l'origine des blessures. Lorsqu'on voit la taille des bombes en terre-cuite (30 cm de diamètre) qui peuvent être manipulées par n'importe qui, ya de quoi frémir.
Puis en 2006 j'y suis retournée et j'ai adoré car il y avaient les belles lanternes volantes qui devenaient bien à la mode. Cette année-là, pour fuir les champs de mines dédiés aux bombes, je me
suis offerte une balade en bateau (très touristique, il est vrai) sur la Ping et ce fut un vrai régal. Les milliers de lanternes volaient au-dessus de nous, le bateau effleurait les milliers de
kratongs sur l'eau et nous étions confortablement assis à l'abri des pétard et des bombes à ne vivre que le meilleur de la fête.
Grace à un élan écologique, la fête de Loy Kratong est désormais réglementée. Pas de kratong en polystyrène (uniquement en rondelles de tronc de bananier) et pas de lanterne volante à essence qui
mettaient le feu aux maisons et qui polluaient la nature (d'où la fabrication intensive des lanternes volantes nouvelles génération qui ont fait leur apparition ces dernières années et qui inondent
désormais le ciel de Chiang Mai)
Bien à toi. ■Sylvia


Répondre
T

Bonjour Sylvia!

Personnellement, les "bombes" en terre cuite ne m'inquiètent pas outre-mesure. Après tout, ce sont juste des fontaines et ça n'explose pas, donc il faut juste s'éloigner rapidement pour ne pas
recevoir les étincelles qui retombent... Ce sont plus les fusées artisanales remplies de poudre à canon, que les gens fabriquent chez eux et utilisent le soir suivant, qui me mettent mal à
l'aise!
J'ai effectivement vu les bateaux sur la Ping hier soir mais (on en parlait avec mes amis), ça ne nous paraissait pas si sécurisant que ça puisque la majorité des fusées-bombes explosaient dans
l'eau au milieu de la rivière. J'ai vu tellement de gens viser les barges et kratong géantes dans leurs tirs... Je ne m'y serai pas risquée...
Pour les kratong en poly, j'en vois toujours pas mal. C'est comme les khom loys: supposément interdites avant 21h30 pour raisons de sécurité sur la piste de l'aéroport > Ca n'empêche pas le
maire d'en lancer à 19h devant tout le monde... Par contre, ce qui m'a plus marqué, c'est l'apparition des kratong en pain et en biscuit! :)

J'espère que vous vous êtes bien amusée!