GPS & boussoles - ou ma rencontre avec une fourmi

Publié le par Thulemin

          Pendant la formation, on aura eu droit de s'entraîner un peu à l'orientation. Autant Zuhri c'est le roi de la radio, moi je suis la reine du GPS :) Bon, peut-être pas exactement, mais j'ai un bon sens de l'orientation & j'ai une bonne mémoire des réglages à faire (idem pour la boussole).

 

          Le premier soir, course au GPS à 23h entre les 5 équipes. On nous donne les coordonnées (latitude & longitude) d'une "boîte d'immunité" (Koh Lanta !!!) à trouver. Il n'y en a qu'une pour 5 équipes évidemment. Nirwan, en bon leader, nous commande : Gaelle & Zuhri, vous avez le GPS & la radio, partez devant, on suivra plus lentement pour ne pas vous ralentir". Les autres équipes sont parties en groupe.

 

            Le problème, c'est que ça met du temps à se mettre à jour. Une fois arrivés à 7m de l'objet (dans la jungle, un rayon de 7m à minuit, c'est vague...), on doit zoomer, puis re-zoomer. Pendant ce temps, les autres équipes, dans leur élan, continuent droit devant. La flèche me dit à droite : on sort du sentier pour atterir dans une petite clairière avec un mini préau. On cherche peu, sans rien trouver.

 

             Je suis à zoomer de nouveau quand, tac, douleur perçante au pied. Première pensée : putain, un scorpion ! (on était sensé avoir CLASSE le soir, donc j'étais en sandales...). Je baisse la tête et ma lampe frontale éclaire... une fourmi de deux centimètres de long en train de mordre un de mes orteils.

 

              Sans même réfléchir, paf, une baffe à la fourmi. Le corps se détache & valse au loin, pendant que la tête reste fermement accroché à mon orteil. Mais ça fait MAL! J'allais me baisser quand Nirwan s'approche "Tu veux que je l'enlève?" Ouais, ok... Je serre les dents, un coup sec, il balance la tête... et je commence à saigner.

 

                Sérieusement, j'ai saigné pendant 5 MINUTES ! Un filet de 5mm de large. Par une FOURMI.

                J'hallucine...

 

               Ca a brûlé et un peu élancé pendant ce temps-là, mais c'est passé au bout de 10min. Liza, Fida & Michelle, en tant qu'infirmières, m'ont filé un pansement, et voilà tout. On a vérifié auprès des soldats si c'était potentiellement venimeux ou quoi que ce soit : non. Ouf !

 

                   J'ai gardé mes baskets aux pieds pendant les 36 heures suivantes... :)

 

                  Mais grâce à ça, au fait qu'on soit arrêté au même endroit pendant 4-5min, Michelle a trouvé la boîte :) On a eu des paquets de nouilles en plus, de l'anti-moustique... et un coupon petit-déjeuner pour le lendemain matin à 7h. Le petit-déj lui-même, c'était pas l'important... L'important c'était de ne pas avoir à se dépêcher d'allumer le feu, faire bouillir l'eau & cuisiner. Pas de rush & une sieste de 30min en plus. 

                  Ca valait la fourmi. Ma blessure de guerre :)

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article