Rando à Bukit Tabur - Deuxième épisode

Publié le par Thulemin

(trop de temps à tuer sous la pluie à Singapour, j'écris ma vie en roman)

 

         Quelque part en banlieue de Kuala Lumpur, il existe un endroit magique. Oui, magique. Sinon, comment expliquer les effets que cet endroit à sur moi ?

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs313.ash2/59379_441512871480_681736480_5718097_3524037_n.jpg

 

            Je dois avouer que la première fois, il y avait l’excitation de rencontrer autant de personnes (une trentaine) & de faire ma première randonnée en nature depuis bien trop longtemps. Si on prend comme définition : marche en nature avec provision / eau, sur un terrain un peu exigeant, qui ressemble plus à du sport qu’à une promenade, et d’une durée d’une demi-journée ou plus… Alors je n’avais pas fait de randonnée depuis Mars 2008 au Laos (et je viens de passer 5 minutes à chercher honteusement une rando plus récente. Deux ans et demi ???)

 

           A ma défense, partir en rando dans les montagnes ici n’est pas aussi sécurisant qu’en Europe, ne serait-ce qu’à cause de la couverture forestière qui vous empêche d’inventer un chemin pour redescendre à votre point de départ (manque de visibilité pour voir dans quelle direction aller & impossibilité de se frayer un chemin). Et si on n’y va pas avec quelqu’un qui s’y connait, alors il faut embaucher un guide. Payer quelqu’un pour aller marcher ? J’ai mes principes… :p

 

 


 

               Lors de ma première rando à Bukit Tabur, j’avais fièrement sorti mon appareil photo, appuyé sur le déclencheur… et avais piteusement découvert que j’avais laissé ma carte SD dans mon ordinateur. De nulle part, ce Malais sort son portefeuille et me dit qu’il en a toujours 2 ou 3 avec lui et que celle-ci, tiens, devrait être vierge. Mais heu… Je te connais pas (ben maintenant si !) et je te la rends comment ? (la prochaine fois qu’on se verra). Heuuu… Ah! ces gens qui font confiance aux inconnus :)

 

                 C’est donc comme ça que j’avais rencontré Ewan. Comme Ewan Mc Gregor, mais en Malaisien. Le soir même, j’avais alpagué un couchsurfer au pif et lui avait extorqué le numéro de téléphone d’Ewan. Oui, il avait tellement confiance qu’il n’avait même pas pris la peine d’échanger nos contacts. Echange de SMS, on se met d’accord pour se retrouver un jour pour la rupture du jeûn pendant le Ramadan. Au final, ça ne s’est pas fait. Et, évidemment, pendant le Ramadan, Ewan ne va pas en rando. Mais dans ma tête, c’est bon, il était étiqueté : Ewan-le-gars-trop-gentil-qui-adore-la-nature-et-les-randos. Toi, coco, je vais m’arranger pour te revoir !

 

               Aid-el Fitri arrive et, par la même occasion, l’opportunité de recontacter Ewan. Message de circonstances : « Selamat Hari Raya Puasa (bon aid-el fitri), maaf zahir dan batin (formule traditionnelle de demande d’excuses pour les fautes commises pendant l’année), surtout pour avoir gardé ta carte SD aussi longtemps ! Tu repars sur les collines bientôt ? » La réponse ne se fait pas attendre : « Merci, à toi aussi ! Rando jeudi ? Il faut que j’aille dépenser toutes les calories de Hari Raya ». Jeudi ?? Mais je pars à Singapour jeudi…

 

               Entre la jungle urbaine de Singapour et une rando en pleine nature, vous devinez mes priorités ? J’ai évidemment repoussé mon départ d’une journée :p

 

 


 

           On s’est donc retrouvés à 3 (Ewan, une amie polonaise qu’il a rencontré pendant ses études en Australie, et moi), un changement bien apprécié par rapport à la foule de la fois précédente. Bukit Tabur est une crête avec un accès au milieu et les gens partent généralement gambader sur le côté gauche. Le côté droit, plus escarpé, est plus aventureux et donc moins fréquenté. Evidemment... C'est le deuxième côté qu'on a pris cette fois, puisque'Ewan est un habitué des lieux :)

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs319.ash2/59947_441512791480_681736480_5718095_2472413_n.jpg

Vue sur le barrage de la Klang et sur la crête côté gauche, celle qu'on avait fait la dernière fois

 

          Je ne sais pas pourquoi j’écris aussi long aujourd’hui, mais la rando de hier m’a fait un bien fou. Le genre de « bien » où tu te sens reconnecté avec toi-même sur une base paisible et forte, avec une sorte d’euphorie tranquille en arrière-plan mais que tu peux facilement ramener à la surface en remuant juste un peu les souvenirs.

 

           C’est en gros un aller-retour pour monter sur la ligne de crête et la suivre jusqu’à un à-pic qu’on ne peut pas traverser, avec 3 bosses à monter et descendre le long de la ligne de crête (l’autre côté a 7 bosses). Les coureurs très sportifs peuvent faire ça en 2h mais on a pris notre temps pour s’asseoir & discuter là où là vue était juste magnifique, et ça nous a pris un très raisonnable 4h. 8h à midi, juste avant que la chaleur devienne vraiment trop forte.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs313.ash2/59379_441512916480_681736480_5718106_696434_n.jpg 

 

        On a entendu des singes gris chanter (si, je vous jure, c’était magnifique, comme des enfants qui chantonnent rien que pour eux), observé les martinets qui filent dans le ciel, contemplé les différentes teintes d’ombres sur les collines-après-collines qui s’étendent jusqu’à l’horizon.

            On a écorché nos mains sur les à-pics à escalader, brûlé nos doigts sur les cordes en descendant les zones de rappel, torturé nos pauvres gambettes dans les montées et descentes, et bien évidemment mouillé nos maillots.

          On a partagé des gâteaux du Ramadan, échangé nos bouteilles d’eau, raconté des blagues, parlé de nos vies et partagé des moments de silence devant les paysages.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs613.snc4/59379_441512911480_681736480_5718105_5385867_n.jpg

 

            Et au retour au pied de la colline, quoi de mieux que de se jeter tout habillé dans une piscine naturelle, déjà envahie par un groupe de gamins malais, sans se soucier de comment on va sécher nos jeans par après. Faire nager un petit européen de 2 ans dont le père ne voulait pas se mouiller. Raconter des blagues en Malais aux gamins et voir leurs têtes ahuries lorsqu’ils te demandent « mais t’es malaise ? ».

            Retourner à la voiture, trouver des brics et des brocs pour s’asseoir et ne pas mouiller les sièges (une radio aux rayons X de la cage thoracique d’Ewan pour moi… Mais, heu, Ewan, t’es sûr, là ? Mais oui, j’en ai pas besoin ! Oui, mais heu…). Partager un déjeuner, tous végétariens, et s’empiffrer de cacahouètes.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs669.snc4/60945_441513041480_681736480_5718113_5339440_n.jpg

 

Moi je dis, c’est bon la vie :)

 

Fin prête pour affronter Singapour !

 

 

 


 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs313.ash2/59379_441512881480_681736480_5718099_4740260_n.jpg

Vue sur le lac, côté Nord de la crête

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs313.ash2/59379_441512886480_681736480_5718100_6947467_n.jpg

A l'une de nos nombreuses pauses. C'est pas grave si on en fait plein, on profite du paysage :)

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs313.ash2/59379_441512891480_681736480_5718101_1779685_n.jpg

Ewan & Renata :)

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs313.ash2/59379_441512896480_681736480_5718102_2598443_n.jpg

La dernière fois, je vous avais dit que Bukit Tabur était la plus longue crête de quartz du monde.

Sur l'autre versant, ça se voit pas beaucoup...

Sur ce versant... mazette ! Fallait m'empêcher de m'arrêter :p

Probablement parce qu'il y a moins de gens à se promener là...

Certains faisaient 6-7cm de long parfois...

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs633.snc4/59379_441512901480_681736480_5718103_1045722_n.jpg

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs633.snc4/59379_441512906480_681736480_5718104_952568_n.jpg

Dans mon monde imaginaire :

Je vous présente la colonne vertébrale du monde :)

(ou, dans un autre registre, la colonne vertébrale d'un dragon qui dort sous la colline :p)

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs329.ash2/60945_441513016480_681736480_5718108_2332656_n.jpg

Mon paradis sur terre...

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs669.snc4/60945_441513021480_681736480_5718109_6977407_n.jpg

N'empêche qu'on peut voir un bout de banlieue de KL à droite... J'ai évité les photos de ville mais on la voit!

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs329.ash2/60945_441513026480_681736480_5718110_6983606_n.jpg

Moi: oh, regarde l'araignée!

Ewan: où ça?

Moi: Là! (mon doigt dessus)

Ewan: où???

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs669.snc4/60945_441513031480_681736480_5718111_6783585_n.jpg

Renata qui pose avec les gamins de la rivière :)

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs669.snc4/60945_441513046480_681736480_5718114_488074_n.jpg

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs649.snc4/60945_441513036480_681736480_5718112_1807042_n.jpg

Publié dans Malaisie

Commenter cet article

Cecile 28/09/2010 17:33


C'est magnifique... un jour j'irais en Asie...


Thulemin 30/09/2010 10:48



Bien sûr! Regardez régulièrement sur Qatar Airways & Emirates, ils ont parfois des promotions intéressantes.


 


Le top du top reste AirAsia, avec des vols pour Londres qui peuvent coûter 300 euros l'aller-retour (au sacrifice du confort mais pas de la sécurité)