Update du Mercredi

Publié le par Thulemin

          Que dire... Il n'y a rien de neuf ? Le flou le plus total. On entend Borloo faire des déclarations retentissantes avec des délais ridicules de 48h, comme pour étouffer les protestations.

        D'où il sort, lui, alors que certaines compagnies n'opèrent pas encore à 100%, que les consulats ne savent et/ou ne font rien et qu'il y a beaucoup de gens qui ne dépendent pas des tours opérateurs. Monsieur, j'aimerai vous dire que malgré la psychose sécuritaire française, il y a encore des gens qui osent voyager tout seul, sans cordon de sécurité.

 

       Hum... Bref... Les développements du jour. J'ai essayé d'appeler l'agence de BKK : pas de réponse. Je me reconnecte donc sur la hotline à Oman. Après 30min (et 6 euros) d'attente, je me fais recevoir par un gars au ton très fatigué qui finit par m'expliquer les points suivants ; non, il n'y a pas d'avions supplémentaires, je peux rentrer le 5 mai si je veux, c'est les mêmes dates pour Madrid, les passagers avec un billet pour les jours à venir sont prioritaires et on peut juste caser les passagers bloqués sur les sièges qui n'étaient pas déjà réservés. En concluant : appelez le bureau de Bangkok pour replacer votre vol.

 

         Je veux bien, moi, mais comment on fait quand ils ne répondent pas ? Déjà totalement déprimée par sa nouvelle (DEUX semaines d'attente ???), j'appelle les 5 (!!!) numéros du bureau de BKK. Bip-bip-bip. Occupé. Comme tout numéro occupé, ça raccroche au bout de quelques sonneries. C'est pas comme une hotline où l'ordre d'appel est respecté et te laisse attendre sur de la musique. Là, tu appelles et tu prie de tomber sur un "trou".

 

        En désespoir de cause, j'ai attendu 14h et j'ai appelé le bureau de Paris. A qui j'ai dit que je n'arrivais pas à joindre le bureau de Bangkok et "qu'est-ce que je peux faire, aidez-moi !". La dame a été gentille avec moi jusqu'à ce qu'elle comprenne que...

        Oh là là, mais votre billet c'est BKK-Paris-BKK! Oui, et... ? Ben ce n'est pas un rapatriement! C'est un biller Aller dont vous nous parlez, pas d'un billet Retour! Oui, et... ? Et du coup, je n'étais plus une "pauvre Française perdue en besoin désespéré de rentrer à la maison" (oui, vous comprenez, j'étais une traître qui ose habiter dans un autre pays) et elle m'a dit "hé bien, ré-essayez encore au bureau de Bangkok. Mais ça ne décroche pas. Hé bien, continuez. Ah ben merci, ça c'est du service...

 

          J'ai appelé le consulat à Bangkok, leur demander s'ils étaient au courant de certaines mesures spéciales. Non. Et est-ce qu'ils connaîtraient une agence où je pourrais engager quelqu'un pour aller au bureau de Qatar Airways pour s'occuper de mon cas, en mon nom? Non. Ok, c'est pas grave, tant pis, merci madame, au moins vous avez été aimable vous...

 

         J'ai continué à appeler le bureau Town Office de QA et ça a toujours sonné occupé. Des fois, oh miracle, ça a sonné, décroché, j'ai entendu le répondeur me dire d'attendre et que quelqu'un allait me répondre (wouhou !!) puis ça a resonné occupé. Ca me l'a fait 10 fois dans la journée, ça...

          Ils ont un autre bureau, à Nana. Là, c'est pire : ça sonne dans le vide. Leurs bureaux doivent être fermés à cause des manifestations. Oui, j'ai beaucoup de bol, moi... Et j'ai essayé leur bureau à l'aéroport mais peine perdue là aussi, ça a toujours sonné occupé.

 

          J'ai écrit à des potes à Bangkok pour leur demander s'ils pouvaient passer devant le bureau de QA pour voir s'ils étaient ouverts. Je veux pas trop descendre à BKK pour leur parler directement... et me retrouver face à un bureau fermé pour cause de manifestations et violences urbaines.

 

         C'est reparti pour un jour d'appels sans fin. Je crois que je finirai par recracher 5 euros pour la hotline d'Oman et prier qu'ils soient plus efficaces que lundi et aujourd'hui. Au moins, à Oman, je parle à quelqu'un, au lieu de juste écouter la sonnerie... Comment tu mets la pression sur une compagnie quand tu peux même pas leur parler?

 

           J'aurais tellement dû partir à Doha lundi ! Au moins, en tant que passagère bloquée à Doha, j'aurais été prioritaire et j'aurais probablement pu rentrer demain...

Publié dans Préparatifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


Sorry :  Quelle GalèrE  bien sur !



Répondre
M


J'ai déjà dit sur un autre message "quelle galèr", je ne peux que répéter..


Nos responsables racontent n'importe quoi; En 48 heures là c'est Harry Potter !!!


Quelle journée ! De quoi casser le téléphone ! 


Bon Courage encore une fois,  C'est malheureusement tout ce que j'ai en stock en ce moment.


Michel 


.


 



Répondre