Il sera dit...

Publié le par Thulemin

               ... que l'immigration m'aura fait pleurer chaque année.


               Dans un retournement de situation dignes des plus grands films qui n'arrivent qu'à moi, j'ai perdu mon visa. Oui, perdu. Pas comme "ah tiens, la feuille s'est décollée". Non, plutôt comme "mademoiselle, vous devez quitter le pays". Ouais, ouais, ce genre de situation là.

               Là je vous imagine avec des gros yeux ronds en train de dire "oh merde".

               C'était moi aussi ce matin, sauf que c'était vachement moins glop en direct !




              Je m'explique...

              Lundi dernier, je vais au City Hall postuler pour mon permis de travail. Ils doivent me le donner le 1er Juillet.

             Je vais ensuite à l'immigration, où j'étends mon visa d'une semaine : jusqu'au 28 juin (c-à-d hier). Vu la date de réception du WP, il y aura un problème pour la 2è extension. Je demande donc au gars si on peut pas me donner une extension plus longue, pour que j'ai le temps de récupérer mon permis de travail. Il consulte la dame derrière puis me dit "nan, c'est pas grave, vous paierez l'overstay. C'est 500bt par jour en cas de dépassement du visa. Et puis vous l'étendez après."

              Ok... Pour faire bonne figure, je donne les deux dates à Khun Krit à CMU. Il me dit que je dois faire l'extension de visa le vendredi 26. Moi je prends ça comme un "parce que sinon tu paierais l'amende blabla". Pas besoin de demander ce qu'il se passe si j'y vais en retard, puisque le gars de l'immigration m'en a parlé.

              Khun Krit pousse le City Hall et mon WP est prêt jeudi soir. Au lieu d'annuler mes cours du vendredi, je décide d'aller au City Hall le vendredi soir après la classe et d'aller à l'immigration le lundi matin. Je préfère payer une amende de 500bt que d'avoir à rattrapper 3 cours. Logique, non ?




              J'arrive à l'immigration ce matin à 8h15, attends puis dépose mes papiers au comptoir quand c'est mon tour. La dame les regarde, les prends. Pendant une minute, tout va bien. Moi, je ne suis pas stressée pour un sou. Je pense être dans mon droit.

              Et c'est là qu'on m'assène : ah ben non, vous êtes en overstay, vous avez dépassé la limite de validité du visa, alors vous ne pouvez pas l'étendre puisqu'il est déjà fini. Pardooooooooooooon ? Mais la semaine dernière, on m'a dit que... On ne me laisse pas finir, on m'écrit la situation en Thai sur un papier à filer à Khun Krit à CMU.

              Totalement assomée, je vais à l'université. Khun Krit m'engueule, parce que je ne suis pas allée à l'immigration vendredi et que je viens de réduire à néant trois semaines de paperasse. Il m'explique 3 fois de suite ce que j'aurais du faire, pendant que j'essaye de lui faire comprendre sans pleurer qu'on m'a filé des putains de fausses informations.

              
              Deux autres profs qui sont là essayent de me consoler mais franchement c'était trop, quoi. Ils m'auraient donné les infos correctes, j'aurais annulé mes cours vendredi dernier et je serais en ce moment même l'heureuse propriétaire d'un visa d'un an.

               Au lieu de quoi, je n'ai plus de visa, je suis en overstay, chaque jour de plus en Thaïlande me coûte 10€ et mon permis de travail, récupéré vendredi aprèm, a expiré en même temps que le visa.

               Non, vraiment, tout roule !




              Après quelques moments relativement douloureux, j'ai croisé Ryan, dont j'avais assuré le cours jeudi dernier. Il était parti à Vientiane faire un visa touriste. J'en discute. Et voilà ce que je vais devoir faire :

- Je pars à Vientiane, au Laos, demain soir. J'arrive mercredi matin, j'achète un visa laotien et je change de pays.

- Mercredi matin, je postule à l'ambassade de Thaïlande pour un visa touriste.

- Je récupère ce visa de 60 jours jeudi matin. Normalement, il sera gratuit, grâce au coup de pub dont j'ai parlé y'a pas longtemps sur le blog.

- Jeudi soir, je reprends un bus et rentre en Thaïlande.

- Vendredi matin, je suis en cours.

- Une fois que Khun Krit a fait faire les documents nécessaires, je vais à Bangkok pour changer mon tourist visa en non-immigrant visa B de 90 jours.

- Je dois ensuite refaire un work permit.

- Une fois le work permit fait, je devrais faire l'extension de visa pour avoir jusqu'au 31 Mai.


             Et vous savez quoi ? C'est la solution la plus simple... Il y en avait une qui impliquait deux allers-retours à la frontière birmane mais ça impliquait un timing très serré sur un jour où je devais aller à la frontière puis à BKK dans la même journée...
             Une autre alternative était d'aller à KL pour mon tourist visa mais c'est par avion, donc plus cher, et les horaires de départ auraient fait que ça m'aurait pris 4 jours de cours.

 
              Là, je vais donc perdre mon cours de mercredi soir et mon cours de jeudi aprèm. Relativement parlant, ce n'est pas pire. Et puis, j'arriverai à les recaser sans trop de difficultés.





               A cause de cet estie d'officier pourri, je perds donc environ 12000bt (soit 250€) !

- 1500 bt (overstay de lundi à mercredi)
- 1200 bt (A/R Chiang Mai - Vientiane)
- 1000 bt (visa laotien)
- 1000 bt (A/R Chiang Mai - BKK)
- 2000 bt (conversion de visa)
- 3000 bt (nouveau work permit)
- 1900 bt (extension de visa)
- plus frais annexes de transport et d'hébergement

               Genre, j'ai pas la rage du tout ! C'est presque mon salaire de Juillet à CMU !
               (ps: oui j'y ai pensé mais les lettres de réclamations et de plaintes ne servent à rien ici...)

                A vot' bon coeur, m'sieurs dames lol. J'vais aller faire la quête devant CMU :)




              Pensons positif...

- J'ai revu mon fan de première année ce matin. Il m'a remonté le moral, rien qu'à le voir sourire jusqu'aux oreilles et à être tout excité de me voir. Pas du tout la relation prof-élève mais ça fait du bien de discuter normalement avec des jeunes de l'université. Kudos to you !

- Je vais revoir les trois moines de la retraite Plum Village d'Avril. Si je me rappelle bien, ils habitent à Vientiane.

- Si je suis chanceuse, je pourrais ptêt même voir Renaud...

- Deux jours pour souffler avant le week-end de 5 jours :) Comme ça, je peux préparer mes cours à l'avance et vraiment profiter de ce long week-end !

- Je vais revoir le Laos et faire mon reporter-photographe. Ca faisait longtemps que j'avais pas ouvert les grands yeux devant la (re)découverte !

- Je pourrais revoir des potes quand j'irais à BKK

- Je vais vraiment avoir des trucs à raconter le jour où j'écrirais mon site sur "comment s'installer à Chiang Mai". Je passe par tous les problèmes possibles avec l'immigration. Les démarches n'auront plus aucun secret pour moi !

             Allez... C'est pas tout noir. Faut juste que je regarde du côté de la lumière !

Publié dans Thailande

Commenter cet article

samy 29/06/2009 13:09

desole je ne suis vraiment pas copain avec le clavier qwerty    

samy 29/06/2009 13:07

hello Gaelle!juste un petit mot pour te souhaiter un bon courage et sache que toutes tes experiences qu elles soit bon ou moins bonnes sont tres enrichisantes pours ceux qui comme moi te lise...!Ps: j etais fan bien avant lui......!!!!  ;))Samy