Musee national du Laos

Publié le par Thulemin

         Parce que dans la chaleur etouffante de l'apres-midi, au bord du malaise (c'est-tu normal un coeur a 110/min alors qu'on est assis ?), j'ai pris la (sage ?) decision de m'enfermer dans un batiment plutot que de rester dans les 40 degres ambiants.

          Et j'ai bien fait ^^ Pas parce que je suis pas tombee dans les pommes, non, mais parce que c'etait fichetrement interessant. On zappe la salle prehistoire, avec deux os de dinosaures, pour s'interesser aux premieres civilisations du Laos. Et ce qui est trippant, c'est qu'ils ont des sortes de menhirs eux aussi. Et une plaine avec plus de 4,000 jarres en pierre (dont l'epaisseur du bord est d'environ 5 a 10cm), posees partout. Sans explications... Faudra que j'aille voir ca un jour...

         Il y avait aussi une exposition sur l'arrivee d'un explorateur hollandais, premiere moitie du XIXe, et des cartes, dessins et extraits de son journal. Et c'est chouette d'imaginer Vientiane il y a plus de 150 ans, quand c'etait la vraie aventure d'aller jusque la-bas. Pas ma petite aventure a moi ^^

         Mais, sans contexte, pour moi, c'est le XXe siecle qui remporte la palme. Ils y ont d'ailleurs consacre plein de salles, remplies de photos d'epoques avec des legendes en Laos - Francais - Anglais. Estie que ca fait mal de voir les Laos travailler sous le regard des fusils francais... C'etait y'a moins de 100 ans et c'etait encore l'esclavage. Moderne...
          Apres, c'est le combat contre les Americains, pendant la guerre du Vietnam.



          Qu'est-ce que le Laos vient faire dans la guerre du Vietnam, vous me direz ? Et bien... C'est vers la meme epoque que le communisme est arrive au Laos, alors les Vietnamiens supportaient les troupes du Pathet Lao (les communistes) et les Americains entrainaient ceux de tendance de "droite".

         Mais il n'y a pas que ca. Si seulement... Les bases Americaines etaient situees en Thailande. Les avions passaient donc au-dessus du Laos pour aller bombarder le Vietnam. Ils avaient pour mission de larguer toutes leurs bombes, mais n'avaient parfois pas le temps de toutes les lacher. Alors, pour remplir l'ordre de mission, ils vidaient les soutes en rentrant... au-dessus du Laos. C'etait un peu la poubelle a bombes.
          Au Vietnam, il y avait une distance de 500m a respecter lorsqu'on larguait une bombe : interdiction de la lacher a moins de 500m d'un hopital, d'un temple ou d'une ecole. Au Cambodge, c'etait 1km. Au Laos, c'etait... "faites ce que vous voulez...". 

          Le resultat est que le Laos est le pays ayant recu le plus de bombes dans toute l'histoire de notre pauvre monde. Il est calcule que le nombre de bombes lache au Laos coutait 2 millions de dollars par jour aux Americains. Toutes les neuf minutes, chaque jour, pendant neuf ans, un avion a vide ses soutes sur le pays. 

         Le Laos compte environ 6 millions d'habitants. Pour chaque homme, femme ou enfant, il a ete lache une demi-tonne de bombes. Vous vous imaginez ? Ca veut dire que dans mon petit village natal de 5000hab, il aurait ete lache 2500 tonnes d'explosifs...

         Evidemment, tous n'ont pas exploses et on estime que au moins 30% sont toujours enfouis dans le sol. On les appelle UXO, pour "unexploded ordnance". Environ 40% du territoire est "a risque", sachant que le risque n'est pas nul dans les autres regions. Et les gens doivent en general choisir entre la malnutrition ou le risque d'aller cultiver et defricher un champ dans les zones contaminees. 

        Bref, c'est la joie...


 
         Mais la ou ca devient vraiment super interessant, c'est de voir comment l'information est donnee sur toute la derniere moitie du siecle dernier. Et sur la colonisation aussi. Les legendes des photos sont caricaturales et totalement pas objectives du tout.

      "Le peuple Laos est cruellement mis en esclavage par les cruels colonisateurs francais"
      "Les cruels colonisateurs francais font durement travailler les courageux Laos"
      "Meme les courageuses femmes Laos prennent les armes pour se battre fermement contre les colonisateurs Francais"
      "Le camarade xxx (j'ai oublie son nom, honte sur moi) encourage les vaillants soldats se battant courageusement pour la liberation de notre pays"
      "Notre armee entoure les prisonniers colonisateurs francais, tristes apres leur defaite"
      "Fusils utilises par les colonisateurs francais pour opprimer le peuple Lao"
     
       "Les Americains et leurs marionnettes preparent sournoisement l'attaque du peuple Laos"
       "Les marionnettes des Americains (les Laos allies) serrant la main de leurs maitres"
       "Les camarades Laos se reposant apres une victoire" (on verra jamais une photo d'une defaite a eux)
       "Armes utilisees par les cruels Americains pour opprimer le peuple Lao" (Ah bon c'est redondant ?)
       "Le peuple Lao se reblle courageusement contre le colonialisme Americain"
       "Notre courageuse armee se bat courageusement (parfaitement) contre les marionnettes des Americains" (mais nous on est pas du tout des marionnettes des Vietnamiens d'abord)


         Alors, voila, voir les photos c'est super interessant, ca rend concret des lignes dans de vieux livres d'histoires qu'on survole au lycee. On voit la colonisation francaise par les yeux de ceux de l'autre bord.

         Mais... etre aussi subjectif, ca decridibilise l'ensemble. On en revient a lire entre les lignes, a essayer de voir ce qu'ils n'ont pas montre. Les defaites, les mechants dans leur bord, le courage et l'honneur des ennemis aussi. C'est trop "patriote" mais ils manipulent la propagande dans les regles de l'art : des photos (le visuel a plus d'impact que les mots), des repetitions a outrance pour enfoncer le message et poser le peuple en victime pour eveiller l'instinct patriotique dans le coeur des citoyens. Non, c'est bien fait. Et il y a de la verite dans ce qu'ils disent. Mais ils en font trop justement... Et ils cachent des trucs. Et ca creve l'oeil...
       Maintenant, reste a savoir si ca creve l'oeil des Laotiens aussi...

Publié dans Laos

Commenter cet article